Cancer et hormonothérapie : les effets à connaître
Sommaire

Une prise de poids et une fragilité cardiovasculaire chez les hommes

Une prise de poids et une fragilité cardiovasculaire chez les hommes© IstockLe bouleversement hormonal causé par l’hormonothérapie peut s’accompagner d’un regain d’appétit et d’une réduction de l’activité physique, ce qui engendre des troubles métaboliques, surtout chez les hommes : "Les patients vont prendre du poids et surtout perdre en masse musculaire", explique la Dre Colomba-Blameble. Et là, les conséquences ne sont pas qu’esthétiques : "Cela va les rendre plus fragiles sur le plan cardiovasculaire, surtout s’ils ne font pas attention à leur alimentation et qu’ils ne font pas d’activité physique. Ils peuvent développer une dyslipidémie ou un syndrome métabolique et vont donc être à risque de faire des infarctus, des accidents vasculaires cérébraux (AVC) ischémiques, etc."

Comment prévenir ces risques ? En adoptant un régime équilibré, type régime crétois : "Les patients devront manger beaucoup plus de légumes vers, très peu d’aliments gras et sucrés et bien sûr pratiquer une activité physique quotidienne", souligne la Dre Colomba-Blameble. Celle-ci "diminue [d’ailleurs] le risque de récidive en général", précise la Fondation ARC.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Remerciements aux docteurs Emeline Colomba-Blameble et Paul Cottu, oncologues médicaux.

"Effets secondaires de l'hormonothérapie". Société canadienne du cancer.

"Traitement hormonal : suppression androgénique pour le cancer de la prostate". Association française d'urologie.

"Soigner un cancer par hormonothérapie". Fondation ARC.

La rédaction vous recommande sur Amazon :