Cancer de la vessie : les symptômes du stade avancé

Le retrait de la prostate est indiqué chez certains hommes atteints d’un cancer de la prostate. Cette opération, appelée prostatectomie, comporte des risques. Elle entraîne souvent des complications telles que des troubles urinaires et sexuels. Zoom sur les examens de surveillance et les traitements proposés après l’opération.

Cancer de la vessie : des symptômes tardifs variés

Les premiers troubles urinaires surviennent déjà à un stade relativement avancé, lorsque la tumeur comprime les autres organes ou lorsqu’elle affecte la couche profonde de la paroi vésicale. Le patient perd du poids et de l’appétit, il a de la fièvre et présente une anémie (carence en fer). Son transit intestinal est perturbé et il ressent des douleurs au niveau de l’anus, du rectum et du bassin. On peut observer une augmentation du volume de la vulve chez les femmes et du scrotum chez les hommes. Un gonflement des jambes est aussi fréquent à un stade avancé de la maladie.

Cancer de la vessie et risque de métastases

A un stade très avancé, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers les ganglions lymphatiques situés à proximité de la vessie, ou vers d'autres parties du corps à travers le sang. On parle alors de métastases. Les organes les plus touchés sont le foie et les poumons. Les complications peuvent être nombreuses et varient en fonction des organes touchés. Le pronostic en cas de métastases est très mauvais, d’autant plus que le taux de récidive du cancer de la vessie est important.

> Remportez un chèque cadeau de 500€ et offrez-vous un vélo électrique en participant au jeu concours de La Banque Postale

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :