Un seul pied gonflé : est-ce un signe de cancer ?

Publié le 30 Octobre 2018 à 19h01 par La Rédaction Médisite
La plupart du temps, les œdèmes des pieds sont bilatéraux et d'origine circulatoire. Lorsqu'un seul pied est gonflé, il est nécessaire de rechercher une autre cause, notamment compressive ou encore infectieuse.
Istock

Quelles sont les principales causes du gonflement d'un seul pied ?

Lorsqu'un seul pied est gonflé, plusieurs origines peuvent être en cause. Il peut s'agir d'un érysipèle, qui correspond à une infection des parties molles de la jambe. Le pied et le mollet sont alors enflés, rouges et chauds. Une fièvre élevée accompagne généralement ces symptômes. Un seul pied enflé peut aussi correspondre à une allergie localisée, à une piqûre d'insecte ou encore une phlébite. Une origine compressive peut aussi expliquer le gonflement d'un pied. La compression peut être due à une tumeur située plus haut, qui empêche la circulation sanguine de se faire normalement.

Quel bilan faut-il pratiquer lorsqu'un seul pied est gonflé ?

Lorsqu'un seul pied est gonflé de manière persistante et qu'aucune cause allergique n'est identifiée, il est conseillé de pratiquer une échographie-doppler des membres inférieurs pour essayer de localiser une cause compressive, ou de visualiser un caillot dans une veine, à l'origine d'une phlébite. Il peut parfois être nécessaire de remonter jusqu'à l'exploration de la cavité abdominale dans laquelle une volumineuse tumeur peut gêner la circulation sanguine. Si un érysipèle est évoqué, un bilan sanguin s'impose ainsi qu'un traitement antibiotique et anticoagulant.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

La rédaction vous recommande sur Amazon :