Tumeur de l'hypophyse : les symptômes

Les tumeurs de l’hypophyse se développent aux dépens des cellules de l’hypophyse. Cette petite glande située à la base du cerveau est l’un des principaux rouages du système endocrinien. Comment se manifeste ce type de tumeur au cerveau ?

Publicité

5650848-inline-500x281.jpg© Istock

Quels sont les signes de la tumeur de l’hypophyse?

Qu’elle soit bénigne ou maligne, une tumeur sise au niveau de l’hypophyse est susceptible d’entraîner un dysfonctionnement de la glande et, de fait, d’impacter la sécrétion des hormones hypophysaires. Les symptômes d’une tumeur de l’hypophyse vont donc dépendre de la localisation et du stade d’avancement de la tumeur cérébrale. Dans la majorité des cas, les tumeurs hypophysaires conduisent à une sur-sécrétion hormonale. Elles sont dites «fonctionnelles». Elles peuvent se manifester par l’apparition d’un syndrome de Cushing, d’un épaississement de la boîte crânienne, d’un gigantisme infantile ou encore d’une hyperthyroïdie.En outre, d’autres troubles plus généraux peuvent également survenir, à l’image des maux de tête et destroubles de la vision.

Publicité
Publicité

Quels sont les traitements de la tumeur de l’hypophyse ?

La prise en charge d’une tumeur de l’hypophyse va s’articuler autour de différents axes. Elle va devoir, dans un premier temps, restaurer un équilibre hormonal, via une thérapie médicamenteuse, pour venir à bout des symptômes inhérents. L’ablation de la tumeur constitue également une option thérapeutique privilégiée lorsque la nature, la stadification et la localisation de la masse tumorale le permettent. Dans ce cas-là, le patient devra suivre un traitement à vie visant à compenser l’absence de production d’hormones hypophysaires. Lorsque la tumeur au cerveau est trop imposante pour être opérée, des séances de radiothérapie sont souvent préconisées pour réduire sa taille.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X