Tumeur au cerveau : les signes qui doivent alerter
Publié le 30 Avril 2013 par Bénédicte Demmer, journaliste santé | Mis à jour le 23 Juillet 2018 par Aurélie Blaize, journaliste santé

Des difficultés à parler, à s’orienter…

© IstockLa compréhension, la parole ou même le sens de l’orientation sont contrôlés par une partie du cerveau appelée "lobes pariétaux". Si la tumeur se situe dans cette région, elle peut empêcher l’assimilation d’informations transmises par nos sens.Quels sont les symptômes d’alerte ? "Le patient peut avoir des difficultés à parler, à retrouver son chemin mais surtout à comprendre (un texte…)", énumère le Dr Geffrelot. Si vous observez ces symptômes, parlez-en à votre médecin traitant.

Publicité
Publicité

La disparition des règles

Thyroïde, testicules, ovaires... L’hypophyse située dans notre cerveau régule les glandes hormonales de notre organisme. Lorsqu’une tumeur est située dans cette région, elle peut la comprimer et diminuer le taux de sécrétion hormonale.Quels sont les symptômes d’alerte ? La glande sécrètera moins d’hormones. "Les symptômes évoluent avec la maladie. Chez les femmes par exemple, on peut constater une diminution voire une disparition des règles", explique le Dr Geffrelot. Si vous observez ces symptômes, parlez-en à votre médecin traitant.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X