Olivia Newton-John lutte pour la troisième fois contre un cancer

Lors d'une interview pour l'émission de télévision australienne Sunday Night, l'actrice américaine de 69 ans, Olivia Newton-John a confirmé être atteinte d'un cancer pour la troisième fois. 

Publicité

"Non je n'ai pas peur" C'est avec courage et détermination que l'actrice Olivia Newton-John s'est confiée sur sa lutte contre le cancer dans l'émission australienne Sunday Night. Un drame qui la touche malheureusement pour la troisième fois. La star révélée dans le film culte des années 80 Grease où elle incarnait Sandy confirme être atteinte d'une tumeur la base de la colonne vertébrale.

Déjà touchée par un cancer du sein et un de l'épaule

L'angoisse de cette maladie Olivier Newton-John la connait. "Je mentirais si je disais que je ne me suis jamais abaissée à ce sentiment. Il y a des moments... Je suis humaine, alors si je m'autorise à baisser les bras je pourrai facilement me créer une immense peur", a-t-elle expliqué lors de son interview. C'est en 1992 que l'actrice américaine a été touchée pour la première fois par la maladie et a remporté le combat contre le cancer du sein qui a récidivé ensuite en 2017. Après avoir remporté le combat elle décide de lancer le Olivier Newton-John Cancer Wellness and Reasearch Centre à Melbourne en Australie dédié à la recherche contre le cancer.

Publicité
Publicité

En 2013, l'actrice avait également découvert qu'elle était atteinte d'un cancer à l'épaule après un accident de voiture dont elle avait souhaité garder le secret. Olivier Newton-John est une véritable battante et raconte dans l'émission australienne : "Mon mari est toujours là, il est toujours présent pour me soutenir et je crois que je vais gagner ce combat, c'est mon but." Elle explique que pour mettre toutes les chances de son côté elle a complètement arrêter la consommation de sucre et avoue avoir recours au cannabis médical.

Cancer du sein : quels sont les vrais signes ?

Le cancer du sein lui, n’est pas douloureux en général. Néanmoins, si la tumeur est très volumineuse, elle peut faire souffrir. Idem quand elle est d’origine inflammatoire (forme ultra agressive). Une douleur qui doit mettre la puce à l'oreille est une douleur accompagnée d'un changement physique. Il faut faire attention à certains signes, telle qu'une rougeur sur la zone où la douleur survient. Attention également à une augmentation du volume de la poitrine ou une déformation de cette dernière. L’augmentation du volume de la poitrine peut être causée par une maladie fibrokystique, affection bénigne qui change la structure du sein mais aussi par une tumeur. Un un changement au niveau de l'aspect de la peau qui peut être sembable à de la peau d'orange fait également partie des signe qui doivent pousser à consulter.

Conseils :Contrôlez votre poitrine une fois par mois. D’autres signes précurseurs permettent souvent de diagnostiquer une tumeur avant qu’elle ne grossisse.

Que faire : consultez au plus tard dans les deux semaines. Après examen, le médecin traitant ou gynécologue vous prescrira une mammographie et une échographie mammaire.

 
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X