Cancer des sinus : 7 symptômes d'alerte

Publié le 10 Mai 2016 par Florence Massin, journaliste santé | Mis à jour le 27 Septembre 2018 par Aurélie Blaize, journaliste santé
Le cancer des sinus touche surtout les hommes de plus de 50 ans. Nez qui coule anormalement, baisse de l'odorat... Zoom sur ce qui doit vous alerter avec le Dr Jean-Loup Dervaux, médecin ORL.
Publicité

Un nez qui coule d'une seule narine

Au début, la personne atteinte déclare des symptômes proches de ceux d'un gros rhume ou d'une sinusite, avec des écoulements purulents. S'il s'agit d'un rhume, les signes s'améliorent au bout d'une semaine. En cas de cancer, ces derniers persistent dans le temps, et ne touchent bien souvent qu'une seule narine.

Publicité

Pourquoi : "Le cancer des sinus est silencieux pendant longtemps. L'écoulement qui dure est un signe que la tumeur évolue et grossit dans une des fosses nasales", explique le Dr Dervaux.

Publicité

Les facteurs de risque : le cancer des sinus est considéré comme une maladie professionnelle touchant principalement les travailleurs du bois. Les poussières de bois (particulièrement du bois exotique. L'acajou étant l'un des plus toxiques) se logent dans les sinus, notamment "ethmoïdaux"*, et peuvent provoquer avec le temps l'apparition de tumeurs.

*sinus à l'angle interne de l'oeil

Des saignements de nez

La personne a tendance à saigner du nez sans raison apparente. Les saignements récidivent régulièrement, sans forcément être très abondants.

Pourquoi : c'est un signe que la tumeur grossit au niveau des sinus, fragilisant les parois des muqueuses. Peuvent aussi survenir en fonction de l'évolution du cancer des douleurs légères, puis plus fortes au niveau du nez, et qui se répandent ensuite sur l'ensemble du visage, jusqu'aux oreilles.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X