Cancer de l’anus : les signes qui doivent alerter
Publié le 24 Mai 2019 à 16h46 par Johanna Amselem, journaliste santé

Quels sont signes d’alerte du cancer anal ?Cancer de l’anus : les signes qui doivent alerter© Istock

« Souvent, quand les patients ressentent des symptômes d’alerte du cancer anal, ils ne se dirigent pas nécessairement vers le bon interlocuteur », regrette le Dr Laurent Abramowitz. En effet, les patients pensent souvent à en parler à leur pharmacien, mais pas toujours à consulter un médecin à cause du tabou qui entoure cette partie de notre anatomie et de la peur d’avoir à la montrer.

Souvent, à l’énoncé des signes, le pharmacien pense davantage à des hémorroïdes et oriente vers un traitement dans ce sens (pommade et suppositoires). « Quand le patient consulte avec 6 mois de retard, le cancer a poursuivi sa progression et s’étend aux tissus environnant », alerte le spécialiste. Et de poursuivre : « Il ne faut pas nécessairement s’inquiéter dès l’apparition des premiers symptômes assez fréquents, mais il faut consulter sans attendre si cela ne passe pas ».

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X