Bernard de Le Villardière révèle avoir été opéré d'un cancer

Publié le 27 Novembre 2018 à 14h38 par Chloé Polidano, journaliste santé
A l'occasion d'une conférence de presse menée pour sa participation à l'émission Cap Horn sur M6, l'animateur vedette d'Enquête Exclusive a révélé avoir été opéré deux fois d'un cancer, selon Gala. 

© AFPRévélations innatendues à la conférence de presse de l'émission "Cap Horn" sur M6 mardi 27 novembre 2018. Le journaliste invité de la nouvelle saison Bernard de La Villardière a révélé avoir été opéré d'un cancer quelques semaines avant de participer au tournage de l'émission avec Mike Horn aux Philippines. Selon ces propos, rapportés par Gala, on lui aurait diagnostiqué la maladie, dont la localisation n'a pas été évoquée, l'hiver dernier. "J'avais eu quelques semaines plus tôt un petit pépin de santé. Je ne vais pas en faire une histoire parce qu'il y a des centaines de milliers de personnes à qui on annonce un cancer chaque année en France donc ça n'a rien d'exceptionnel", a-t-il déclaré.

Opéré deux fois pour ce cancer

Agé de 60 ans, le présentateur de l'émission "Enquête Exclusive" sur M6 aurait été opéré deux fois pour ce cancer. "Je n'étais pas dans la meilleure période de ma vie en terme de forme physique, même si j'avais récupéré mon moral après des moments un peu difficiles et angoissants". Bernard de La Villardière a avoué au cours de la conférence de presse, ne pas avoir souhaité communiquer sur sa maladie notamment parce qu'il avait peur. "Il y a deux manières de voir les choses : on s'effondre, le cancer c'est synonyme de mort et puis il y a la manière de dire", a-t-il déclaré, selon Gala, avant d'expliquer qu'avant lui sa femme avait également été victime d'une "leucémie foudroyante" à l'âge de 30 ans. "Elle a failli y rester, elle a été soignée pendant très longtemps par des médecins formidables à Villejuif" avant d'avouer que s'il a réussi à garder le moral et l'énergie c'est avant tout grâce à elle.

La maladie n'épargne personne y compris le PAF. Il y deux mois, en septembre 208, c'est Jean-Pierre Pernault qui annonçait lui même sur son compte Twitter : "Je dois m'absenter quelques temps de la présentation du JT de 13h. J'ai en effet subi une intervention chirurgicale pour un cancer de la prostate. Tout va bien." Le journaliste de 68 ans avait lui aussi fait le choix de l'annoncer après l'opération. Sa femme Nathalie Marquay avait elle aussi tenu à rassurer les fans sur Facebook : "Rassurez-vous, il va bien, il est très bien entouré de sa famille et ses amis et est très bien soigné. Il m’a toujours soutenue dans mon combat pour ne pas considérer le mot "cancer" comme un tabou et souhaite montrer l’exemple en étant honnête sur sa situation."

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X