Cancer de l'œsophage : boire du thé à plus de 60°C augmente les risques de 90%

Publié le 20 Mars 2019 par Morgane Garnier, Journaliste Santé
Une nouvelle étude franco-iranienne confirme le lien entre cancer de l'œsophage et consommation de boissons très chaudes, précisant que le risque est accru de 90% lorsqu'elles sont ingérées à plus de 60°C.
Publicité

Cancer de l'œsophage : boire du thé à plus de 60°C augmente les risques de 90%© IstockAu même titre que le tabac et l'alcool, la consommation de boissons très chaudes est considérée comme un facteur de risque du cancer de l'œsophage, touchant chaque année environ 4600 personnes. Mais des chercheurs français et iraniens ont réussi à trouver la température exacte à partir de laquelle ce risque est présent, au travers d'une nouvelle étude publiée le 20 mars 2019 dans la revue International Journal of Cancer.

Publicité

Des risques observés en buvant chaque jour 70 cl de thé à 60°C

Pour y parvenir, l'équipe a suivi pendant environ dix ans 50 045 individus âgés de 40 à 75 ans. Au cours de cette période, 317 nouveaux cas de cancer de l'œsophage ont été diagnostiqués. En mesurant la température à laquelle les participants buvaient régulièrement leur thé, ils ont ainsi pu constater que consommer 70 centilitres de thé par jour à 60°C ou plus était associé à un risque de cancer de l'œsophage accru de 90%, comparé à la même consommation de thé à moins de 60°C. Un chiffre revu à la baisse, puisque l'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait elle conclu à la présence de ce risque lorsque les boissons atteignaient les 65°C.

Publicité

Laisser les boissons refroidir avant de les consommer

Mais quel est le mécanisme impliqué dans l'apparition de la maladie ? Selon les chercheurs, la chaleur pourrait avoir des effets délétères sur l'œsophage et entraîner une inflammation, qui pourrait elle-même endommager l'ADN et entretenir la production de substances carcinogènes. Par ailleurs, cela pourrait empêcher la capacité de l'organe à jouer son rôle de barrière contre les toxines nuisibles contenues dans l'alcool et le tabac.

"Nombreuses sont les personnes à aimer boire du thé, du café ou d'autres boissons quand ils sont encore bien chauds, mais d'après nos résultats, les consommer à une très haute température peut augmenter le risque de cancer de l'œsophage, a affirmé le docteur Farhad Islami, directeur de l'étude. Il est donc conseillé d'attendre que les boissons chaudes refroidissent avant de les consommer."

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X