13 conseils pour éviter le cancer
Sommaire

THM/THS : prudence

THM/THS : prudence© Adobe StockSelon plusieurs études, les traitements hormonaux de la ménopause (THM/THS) à base d’estrogènes et progestatifs augmentent le risque de cancer du sein. Pour l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM), le risque "est formellement démontré pour une durée d’utilisation supérieure à 5 ans". Selon l'Institut national du cancer, "il est démontré que l'administration d'œstrogènes seuls augmente le risque de cancer de l'endomètre". Les données de l’étude Million Women Study montrent un sur-risque de cancer de l’ovaire avec tous les THM, dès 5 ans de prise.

En pratique : L’ANSM ne recommande le THM que lorsque les troubles de la ménopause perturbent vraiment le quotidien. La prescription doit alors se faire à la dose minimale. Le rapport bénéfice-risque doit être réévalué chaque année.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.