Rod Stewart s’est battu contre un cancer de la prostate pendant 3 ans

Le célèbre rockeur avait tenu à garder sa maladie secrète. Depuis 3 ans, Rod Stewart luttait contre un cancer de la prostate. Aujourd’hui, il est en rémission et vient de tout révéler lors d’une soirée de bienfaisance.

Rod Stewart gardait le secret depuis février 2016. Le rockeur a été diagnostiqué d’un cancer de la prostate. Depuis 3 ans, il luttait sans relâche. Visiblement, son combat a porté ses fruits : Rod Stewart est en rémission depuis juillet 2019.

Samedi 14 septembre dernier, la vedette du rock a décidé de révéler sa maladie au public. Une date qui n’est pas choisie au hasard. Rod Stewart s’est exprimé lors d’une soirée dédiée au financement du projet "Prostate" de la fondation European Tour Foundation. Depuis plusieurs années, cet organisme collecte des fonds pour différentes causes.

Devant l’assemblée, le chanteur âgé de 74 ans a pris la parole. "Personne ne le sait, mais je pensais que c’était à peu près le bon moment pour le dire à tout le monde", lance-t-il. Il poursuit en adressant un message de prévention, en rappelant l’importance du dépistage du cancer de la prostate. Et pour cause, c’est le quatrième cancer le plus diagnostiqué dans le monde avec 13 millions de cas comptabilisés en 2018, selon les données de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

"Les gars, vous devez vraiment aller chez le médecin vous faire toucher les fesses"

Le diagnostic est tombé en février 2016 alors que Rod Stewart effectuait un contrôle de routine. Désormais cette légende du rock est consciente de l’importance d’être diagnostiqué à temps. "Je suis au clair maintenant tout simplement car j’ai été diagnostiqué tôt, estime-t-il. Les gars, vous devez vraiment aller chez le médecin vous faire toucher les fesses, il n’y a pas de mal".

Papa de huit enfants, il évoque ensuite l’importance de garder le moral durant tout le combat contre la maladie. "Si vous êtes positif et que vous vous battez contre le cancer en gardant le sourire…je me bats depuis plusieurs années et le bon Dieu s’est occupé de moi", témoigne la star. Un mental qui semble avoir payé. Rod Stewart est officiellement en rémission depuis juillet 2019. Depuis le diagnostic, il n’a jamais perdu sa joie de vivre.

Comment dépister le cancer de la prostate ?

Comme l’explique Rod Steward, le dépistage joue un rôle déterminant dans les chances de survie du cancer de la prostate. Pour cette raison, l’Association Française d’Urologie recommande un dépistage annuel systématique du cancer de la prostate entre 50 et 75 ans. "Plus la maladie est prise en charge à un stade précoce, meilleures sont les chances de guérison", estiment leurs experts. En effet, souvent asymptomatique, le cancer de la prostate peut être démasqué qu’en cas de recherche active.

Deux examens de dépistage de cancer de la prostate sont possibles : le toucher rectal (inconfortable mais indolore) et le dosage du PSA (antigène prostatique spécifique) via une prise de sang pour mesurer le taux de PSA dans le sang (protéine produite par la prostate, présente en principe en faible quantité dans le sang).

Or, en France à ce jour, aucune autorité de santé en recommande le dépistage systématique de ce cancer, déclare l’Assurance Maladie. "Aujourd’hui, le bénéfice du dépistage du cancer de la prostate n’est pas clairement démontré. Il n’est pas certain que ce dépistage permette d’éviter des décès liés au cancer de la prostate. Un toucher rectal n’exclut pas un cancer car cet examen ne permet que de détecter des tumeurs palpables. Quant au taux élevé de PSA, il ne traduit pas toujours un cancer. D’autres maladies comme l’infection urinaire notamment peuvent l’augmenter".

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.