Cancer du foie : les boissons qui augmentent le risque
Sommaire

Alcool : dans 3 à 5 % des cas, la cirrhose évolue en cancer du foie

Alcool : dans 3 à 5 % des cas, la cirrhose évolue en cancer du foie© Istock

Ce n'est un secret pour personne, l’alcool est l’ennemi n°1 de votre foie. "L’alcool est un poison avéré du foie, et la destruction des tissus hépatiques qu’il provoque peut être à l’origine d'une cirrhose alcoolique". Cette dernière peut ensuite dégénérer en cancer du foie, explique La ligue contre le cancer sur son site.

La cirrhose, c’est quoi ?

La cirrhose est une maladie irréversible du foie déclenchée par une réaction inflammatoire qui provoque des fibroses dans l’organe, après la dégénérescence des tissus du foie. Lorsqu'il est totalement fibrosé on parle de cirrhose hépatique, le fonctionnement de l’organe est altéré et laisse les déchets s’accumuler dans l’organisme.

Le Dr Hanene Boudabous, oncologue au sein de la clinique Hartmann et de l'Institut Rafaël, précise que la cirrhose est généralement due à un épuisement du foie. "Le corps sécrète davantage d’insuline pour rééquilibrer le taux de sucres en le stockant dans le foie sous forme de graisse".

L'experte ajoute que "le processus menant à la cirrhose passe d’abord par des stades plus ou moins longs d’accumulation anormale de graisses (stéatose) puis d’hépatite". Dans le cas d'une cirrhose alcoolique, cette maladie du foie "est causée par le principal dérivé métabolique de l'alcool, l'éthanal, ainsi que par le stress oxydatif et inflammatoire que sa consommation chronique engendre.

Peut-on guérir d'une cirrhose ?

Il n'existe pas de traitement qui permette la guérison d'une cirrhose, dans la mesure où les lésions du foie sont irréversibles. Cependant, pris en charge précocement et après traitement de la cause initiale (alcoolisme, hépatite, ...), le foie peut se régénérer en partie et les lésions se stabiliser. Les traitements complémentaires visent à contrôler les complications et à les prévenir. Au stade de l'insuffisance hépatique, il n'y a pas de traitement en dehors de la greffe de foie. Dans 3 à 5 % des cas cela peut évoluer en cancer du foie.

Les boissons alcoolisées peuvent provoquer une cirrhose

Toutes les boissons qui contiennent de l’alcool sont à éviter, pour prévenir la cirrhose. "Il n'y a pas de seuil minimal en dessous duquel l'alcool n'est pas toxique", avait déjà expliqué le Dr Philippe Godeberge, gastro-entérologue, à Medisite. "Mais il faut une consommation régulière et assez importante, de l'équivalent d'un à deux litres de vin rouge par jour, pour avoir, au bout de 20 ans, un risque sur deux de déclarer une cirrhose du foie".

Vidéo : Cancer du foie : les symptômes

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Le cancer du foie : points clés, Institut National du Cancer. 

Alcool et cancer, La Ligue contre le cancer. 

La rédaction vous recommande sur Amazon :