Poumon : qu'appelle-t-on cancer du fumeur ?

Le tabac est un des principaux facteurs de risque d’un certain nombre de cancers. Le cancer du poumon, en particulier, est très fréquent chez les consommateurs de tabac (80 % des cancers du poumon sont dus au tabagisme). C’est pourquoi on l’appelle parfois le cancer du fumeur. Mais quel est le pronostic du cancer du poumon ? Existe-t-il un traitement efficace ?

Publicité

vignette-focus-500x333.jpg© Istock©iStock

Pronostic du cancer du poumon

Le pronostic d’un cancer du poumon est malheureusement bien souvent sombre. Parmi les facteurs de risque, il faut tenir compte de la consommation de tabac, sachant qu’elle est responsable de 92% des décès dus à un cancer du poumon chez l'homme et de 71% chez la femme. Les chances de survie à 5 ans sont de seulement 15 %. Néanmoins, de nombreux éléments sont à prendre en compte pour pouvoir établir un pronostic: le stade du cancer du poumon (plus il est avancé, moins les chances de survie sont bonnes), la taille de la tumeur (plus elle est petite, plus le pronostic est favorable), l’âge du patient (chez les personnes jeunes, le taux de survie est plus important), etc.

Publicité
Publicité

Traitement du cancer du poumon

Plusieurs traitements du cancer du poumon existent en fonction de ses caractéristiques. On peut avoir recours à la chirurgie (pour les cancers de stade précoce), à la chimiothérapie (si l’état de santé général le permet), à la radiothérapie (voire à la curiethérapie, c’est-à-dire une radiothérapie interne) ou encore à l’endoscopie bronchique (en cas de tumeur localisée). Il n’est pas rare que ces différentes approches soient combinées pour une plus grande efficacité. Quoi qu’il en soit, une fois le cancer traité, il est indispensable de faire en sorte d’arrêter de fumer pour limiter les risques de récidive.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X