Sommaire

Détection précoce : le frottis

Détection précoce : le frottis« C'est l'examen de référence pour la détection des lésions précancéreuses et surtout la prévention du cancer du col de l'utérus », insiste le Dr Joseph Monsonego, gynécologue. «Le frottis anormal impose la réalisation d’une colposcopie (examen du col au microscope pour identifier et prélever la lésion) Pour les frottis ambigus, dits ASCUS, qu’on estime entre 3 et 4% de la totalité des frottis, le médecin a trois possibilités : refaire un frottis 6 mois plus tard, pratiquer une colposcopie ou procéder à un test HPV, le virus responsable des lésions. Si celui-ci n'est pas retrouvé, on ne prescrit pas de colposcopie. S'il est détecté, ce qui représente 40% des cas, on passe à la colposcopie. »

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.