Lymphome de Hodgkin : les cellules impliquées

Le lymphome de Hodgkin est un cancer qui affecte le système lymphatique. Toutefois, ce sont des cellules particulières qui sont impliquées, ce qui le distingue des lymphomes dits "non hodgkiniens". Alors quelles sont ces cellules impliquées dans un cancer de Hodgkin et quels sont les différents types de lymphomes de Hodgkin ?

Publicité

© Istock

Les cellules de Reed-Sternberg dans le lymphome de Hodgkin

La caractéristique principale des lymphomes de Hodgkin (du nom de son découvreur, en 1832), celle qui la distingue des lymphomes non hodgkiniens, est l’implication des cellules de Reed-Sternberg (décrites en 1898 par Carl Sternberg et en 1902 par Dorothy Reed). Ces cellules, relativement rares au niveau de la tumeur retrouvée (moins de 1% des cellules tumorales), présentent plusieurs particularités. On note par exemple qu’elles sont de grande taille (50µm) et qu’elles possèdent un noyau particulièrement volumineux et irrégulier.

Publicité
Publicité

Différents types de lymphomes de Hodgkin

Il existe plusieurs types de lymphomes de Hodgkin. Les lymphomes de Hodgkin de forme scléro-nodulaire mélangent des cellules de Reed-Sternberg et des globules blancs. Il s’agit des lymphomes hodgkiniens les plus fréquents (environ 70% d’entre eux). Les lymphomes de Hodgkin à cellularité mixte, eux, présentent beaucoup plus de cellules de Reed-Sternberg et touchent principalement des adultes âgés (environ 15% des lymphomes hodgkiniens). Les lymphomes de Hodgkin riches en lymphocytes (environ 10% des lymphomes) ne présentent pas de cellules de Reed-Sternberg, mais d’autres cellules anormales sont retrouvées, raison pour laquelle on les classe dans les lymphomes hodgkiniens. Quant aux lymphomes de Hodgkin à déplétion lymphocytaire (moins de 5% des cas), ils se caractérisent par un nombre extrêmement important de cellules de Reed-Sternberg dans les ganglions lymphatiques cancéreux.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X