Carcinome épidermoïde buccal : la définition

Les cancers de la cavité buccale sont le plus souvent de type carcinome épidermoïde, c'est-à-dire développés aux dépens des cellules superficielles de la muqueuse. S'ils sont repérés rapidement, ces carcinomes, une fois traités, sont de bon pronostic.
Istock

Comment le carcinome épidermoïde buccal se manifeste-t-il ?

Le carcinome épidermoïde buccal est le plus fréquent des cancers de la cavité buccale. Il peut toucher la muqueuse de l'intérieur des joues, les gencives, la langue, le palais ou les amygdales. Il se manifeste d'abord comme un petit bouton qui ne cicatrise pas puis se transforme en une ulcération qui s'étend progressivement et qui peut saigner. Les principaux facteurs de risques sont le tabagisme et l'alcoolisme chroniques. Certaines infections à Papillomavirus constituent également un facteur favorisant.

Comment traiter un carcinome épidermoïde buccal ?

Le principal traitement du carcinome épidermoïde de la cavité buccale repose sur la chirurgie. Celle-ci doit être précédée de soins bucco-dentaires afin d'éviter les complications. On peut y associer une radiothérapie et/ou une chimiothérapie. La chirurgie peut être assez délabrante en fonction de la localisation de la tumeur, ce qui peut rendre l'alimentation et la parole difficile. Les effets secondaires de la radiothérapie peuvent également laisser des séquelles fonctionnelles, gênant l'ouverture de la mâchoire et la mastication. Le goût peut aussi être altéré. L'arrêt du tabac et de l'alcool est évidemment obligatoire.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):