Brasserie : ne commandez surtout pas ces plats !

Certifié par nos experts médicaux MedisiteCertains plats en brasseries ne sont vraiment pas recommandés. Lesquels, pourquoi, par quoi les remplacer ? Le point avec Béatrice de Reynal, docteur en nutrition.

La brasserie : des plats populaires... parfois équilibrés

« Par définition, une brasserie est un lieu où l’on peut déguster de la bière et des mets qui vont avec. Traditionnellement, on y retrouve de la choucroute, du hareng pomme à l’huile, mais aussi toutes les spécialités de la cuisine populaire française : steak, bourguignon, blanquette, coq au vin… Il est donc tout à fait possible de trouver un large choix de mets équilibrés… à condition de bien choisir et de savoir en quelles proportions consommer les ingrédients principaux. Ainsi, le bœuf bourguignon sera équilibré si vous consommez plus de carottes que de viande ; et le pot au feu, si vous mangez plus de légumes que de viande", explique Béatrice de Reynal, Dr en nutrition.

À noter cependant : certains ingrédients servis en brasserie sont un peu fragiles. "Pour éviter tout risque d’intoxication alimentaire, choisissez un restaurant bien achalandé, garant d’une rotation régulière de la marchandise. », précise notre spécialiste.

Plat du jour : méfiance !

Sauf si vous êtes sûr(e) de la fraîcheur des produits, préférez toujours le plat du jour mijoté. "Ainsi, d’un point de vue sanitaire, s’il est longuement cuit, il y a peu de risque d’une intoxication alimentaire."

Plat du jour : méfiance !© getty

Comment jauger l'état sanitaire d'un établissement ?

Faites un tour aux toilettes et vérifiez les dessous de table. "Ils sont représentatifs de l’état de la cuisine. Au besoin, fuyez !".

Entrée : oubliez l’assiette de charcuteries

Rondelles de saucisson, tranches de jambon cru et autres cochonnailles… Depuis 2015, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a classé la charcuterie comme aliment cancérogène. Et pour cause : sa consommation régulière est associée à un risque élevé de cancer colorectal dû à la présence de nitrites. Sa richesse en sel et en graisses saturées, augmente aussi les risques d’hypertension et d’athérosclérose.

On oubliera aussi : les œufs ou les avocats mayonnaise, le céleri rémoulade, les friands et autres entrées avec une pâte feuilletée ou sablée, trop riches en matières grasses saturées.

Préférez des entrées légères comme des crudités en demandant si possible la sauce vinaigrette à part ou une soupe de légumes.

Attention aux huîtres et au poisson cru

Vous souhaitez une entrée légère comme une assiette de 6 huîtres ou un tartare de poisson. Sans une fraîcheur impeccable avec des arrivages quotidiens et une certitude que le restaurateur en fasse une de ses spécialités, vous éviterez ces mets, même s'ils sont intéressants par leurs apports nutritifs. "Les tartares de saumon et de thon peuvent contenir des toxines, qui peuvent être très dangereuses. Idem pour les huîtres."

Pain : pas d'excès

Si vous surveillez votre ligne, éviter de tomber dans la corbeille de pain et de beurre très souvent servie dans les brasseries pour faire patienter. Mieux vaut demander au serveur de repartir avec.  Car s’il ne le fait pas, en quelques minutes, sans vous en rendre compte, vous aurez ingurgité plusieurs morceaux d’une baguette, soit entre 200 et 400 calories. Demandez plutôt de petits cornichons !

Le verre de vin : surtout pas au quotidien !

Vous aimez boire un verre de vin pour accompagner votre repas. Cela ne représente pas moins, néanmoins, de 70 à 80 calories pour 12 cl. Si vous ne pouvez pas vous contenter d’eau plate ou gazeuse, commandez votre vin au verre et non au pichet... " et préférez un très bon vin. Vous vous régalerez et son prix sera votre garde-fou !"

Le PNNS (Programme Nutrition Santé) recommande de ne pas dépasser un (pour les femmes -sauf chez les femmes enceintes) ou deux verres (pour les hommes), et surtout, pas quotidiennement !

> Nutrition - Comment éviter de prendre du poids pendant le confinement?

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Remerciements à Béatrice de Reynal, docteur en nutrition et directrice de l’agence NutriMarketing 
Blog :  http://www.nutrimarketing.eu/blog
« Les aliments, amis de votre santé » de Béatrice de Reynal.