Sommaire

Menus : il grouillent de bactéries fécales

Menus : il grouillent de bactéries fécales© Istock

Les menus imprimés (ou écrans tactiles) font partie des sources de bactéries les plus importantes dans les restaurants.

Les menus imprimés : couverts de bactérie E.colis

Plusieurs études ont en effet démontré que des traces de Escherichia coli et de Staphylococcus aureus (staphylocoque doré) peuvent être trouvées sur les menus imprimés, car ces derniers passent de main en main. "Escherichia coli est une bactérie qui s’établit dans le tube digestif de l’homme et de certains animaux", explique de son côté l’Institut Pasteur.

"Quand nous déféquons, nous en récoltons en très grand nombre sur nos mains lors de notre essuyage anal, poursuit le Pr Gayet. Sans une bonne technique de lavage des mains, il en restera. Lorsque l'on manipule un menu, on ne s'est pas (encore) lavé ni décontaminé les mains qui sont donc (très) chargées en virus et bactéries. Bien sûr, les menus vont de mains en mains et les restaurants qui les décontaminent sont très rares. C'est pourquoi la tendance est à ne fournir que des menus en papier cartonné que l'on remplace souvent".

Menus plastifiés : propices à la prolifération bactérienne

Les menus plastifiés sont encore plus contaminés que les menus en papier cartonné, et particulièrement s’ils sont mouillés. En effet, le plastique ne peut pas absorber l’eau, elle reste donc jusqu’à son évaporation, ce qui donne aux bactéries suffisamment de temps pour proliférer. Se laver les mains après avoir touché un menu et avant de manger quoi que ce soit, en particulier des amuse-gueules ou des aliments partagés, peut aider à éviter de se contaminer lors du repas.

Pour prévenir tout risque, le Pr Gayet préconise de se laver ou se désinfecter les mains avec une lingette après avoir choisi son menu et avant de commencer à manger. "Il faut absolument éviter de manger des amuse-gueules en se servant directement avec les doigts dans le récipient, mais s'y servir avec une cuillère que l'on ne portera pas directement à sa bouche, ajoute-t-il. Et chacun doit procéder ainsi".

Écrans tactiles : des traces d’Enterococcus faecalis et de staphylocoques

Si les écrans tactiles peuvent faciliter et accélérer les commandes, ils favorisent également la contamination bactérienne ou virale.

La London Metropolitan University a étudié les écrans tactiles dans plusieurs restaurants et a trouvé des traces d'Enterococcus faecalis et de staphylocoques sur certains écrans. Les deux peuvent causer des infections. "Encore une fois, et parce qu’ils rencontrent un nombre incalculable de mains, les écrans tactiles de commande vous expose à Escherichia coli, confirme le Pr Gayet. Et cela ne s’applique pas seulement aux écrans des restaurants mais aussi aux musées, salles de jeux, et terminal de paiement des magasins pour composer les codes de cartes de bancaire".

Construisons votre suite de carrière idéale ! Découvrez notre programme de 24h formation sur mesure - Cliquez ici !

Sources

Merci au Pr Stéphane Gayet, infectiologue et hygiéniste au CHU de Strasbourg

Germiest Things in Restaurants, Web MD, 28 mai 2019

Escherichia coli, informations et traitements, Institut Pasteur

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.