Pain de mie : les marques à éviter absolument !
Sommaire

Pain de mie Wiso sans gluten : encore plus d'additifs

Pain de mie Wiso sans gluten : encore plus d'additifs© Istock

L’association 60 Millions de Consommateurs manifeste également ses réticences quant au pain de mie dit "sans gluten".

Le pain de mie sans gluten a remplacé la farine de blé par de la farine de riz, des fécules et de l’amidon. Néanmoins, faute de gluten (qui permet de donner de l’élasticité et de la texture à la pâte), les fabricants n’hésitent pas à ajouter de nombreux additifs pour compenser le manque d’épaisseur du pain de mie.

24 ingrédients différents !

Une enquête menée antérieurement par 60 millions de consommateurs, ("Sans gluten, mais pas sans reproches"), avait démontré que, dans certains aliments sans gluten, 24 ingrédients différents pouvaient être détectés (contre 11 dans les autres produits). Le classement pointe particulièrement du doigt le pain Wiso sans gluten, avec plus de 20 ingrédients sur l’étiquette.

Même si la réglementation était respectée, "se nourrir d’aliments 'zéro gluten' n’apporte aucune garantie de manger plus sain, sauf pour les personnes atteintes d’une intolérance ou d’une hypersensibilité au gluten", clame l'association.

Marque Repère E. Leclerc sans gluten : des carences en protéines

En outre, les produits sans gluten ont tendance à générer des carences en protéines, d'après les experts de 60 Millions de consommateurs. Ces derniers se sont basés sur une étude espagnole de 2017, selon laquelle le pain sans gluten contenait en moyenne deux fois plus de matières grasses que le pain conventionnel alors qu’il apportait trois fois moins de protéines.

"100 g de pain de mie Marque Repère E. Leclerc sans gluten contiennent 2,6 g de protéines, contre 8,3 g pour le Marque Repère E. Leclerc Épi d’or", expliquait alors le magazine.

Pain de mie sans gluten : il explose la glycémie !

Enfin, pour combler l’absence de gluten, les industriels ont tendance à ajouter de nombreux additifs (épaississants, émulsifiants...), ce qui rend les aliments beaucoup plus caloriques. La composition des produits sans gluten leur vaut généralement un index et une charge glycémique relativement élevés.

"En clair, ils se digèrent beaucoup plus rapidement que les versions "avec gluten" et augmentent donc considérablement et beaucoup plus brutalement la sécrétion d’insuline et la glycémie".

En clair, "ils donnent faim", explique la diététicienne Angélique Houlbert, interrogée par France Info. Ils poussent donc les gens à stocker cette énergie qui arrive trop vite et les font grossir. Par ailleurs, certains de ces additifs peuvent provoquer, si on en consomme trop, des ballonnements et des diarrhées, met en garde 60 Millions de consommateurs.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci à Raphaël Gruman, nutritionnist et auteur de La Méthode Gruman, éd. Quotidien Malin

Additifs, résidus de pesticides… Le pain, un aliment industriel comme les autres ?, 60 millions de consommateurs24 janvier 2019

Rapport historique sur les effets pour l’homme de l’exposition aux perturbateurs endocriniens chimiques, OMS

Les perturbateurs endocriniens, ANSM

Cadmium et ses composés, Centre Léon Bérard, Centre de lutte contre le cancer

Voir plus