Sommaire

Que faire si l'on supporte mal le citron ?

Que faire si l'on supporte mal le citron ?© Istock

Certaines personnes ont un métabolisme plus acide que d’autres rendant alors la consommation de citron très délicate, surtout le matin.

Alors, comment savoir si l'on est sensible à cet agrume ? "Les personnes sensibles aux acides le sentent rapidement. Par exemple, si les gencives se rétractent lorsque l'on boit du jus de citron ou que la sensation acide s'avère désagréable... Mieux vaut ne pas insister" recommande la naturopathe.

D’autres signes sont significatifs d’une acidification : des cheveux secs et cassants, des ongles striés, parfois aussi des signes de dépression. Le citron peut également amplifier un terrain acide chez une personne. Celui-ci sera d’autant plus fort en cas de stress, de manque de sommeil et si l’alimentation s'avère trop raffinée (sucre blanc, alcool, café…).

Et lorsque le citron nous convient bien ? "Il n'a que des effets positifs et donne un regain d’énergie."

Quelques recommandations sur le citron

Pour mieux apprécier le citron, suivez de près ces quelques conseils :

  • Ne buvez pas de jus de citron le matin, mais plutôt le soir.
  • N'en consommez pas à jeun.
  • Associez-le à de l’eau chaude et à du miel en cas de mal de gorge.
  • Écoutez vos sensations quand vous le dégustez.
  • Adaptez-vous à la saison : on supporte mieux l’acidité quand il fait chaud, évitez donc cet agrume durant l’hiver.

Sources

En forme au naturel, Anne-Laure Jaffrelo, éditions Alternatives.

Le reflux gastro-oesophagien, SNFGE

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.