< Retour à l'article

Apéritif : charcuterie, chips, blinis, et feuilletés

1/5
SUIVANTApéritif : charcuterie, chips, blinis, et feuilletés © Istock

Les vrais pièges commencent par l’apéro, paraît-il. On a tendance à faire des apéritifs gargantuesques. Avec des aliments qui élèvent la glycémie de façon rapide et excessive.

Attention à la charcuterie, particulièrement salée, si vous êtes hypertendu ou si vous souffrez de rétention d'eau.

Quant aux chips, blinis ou encore petits fours en pâte feuilletée… Ce ne sont que des aliments hyperglycémiants. À partir d’une certaine quantité, ces apéritifs, qui s’avèrent élever l’insuline, sont pro inflammatoires.

En recherche d'emploi, Retraité ou Actif ? Envie de se reconvertir et de lancer son projet ? Découvrez la formation à 0€ pour y parvenir en cliquant ici >

Sources

Merci à Raphaël Gruman, nutritionniste et auteur de La bible de la Ménopause (éd. Leduc.S)

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.