Glaces, saucisse, gin : top 10 des aliments qui ont fait grossir les Français pendant le confinement

Les Français sont désormais obligés de plaider coupables ! Une étude menée pour le Journal du Net vient de dévoiler les aliments les plus consommés durant le confinement. Parmi eux, saucisses, glaces, desserts à préparer ou encore viande surgelée. On les passe en revue dans notre diaporama. On sait maintenant d’où viennent les 2,5 kilos pris pendant la quarantaine !

Le confinement instauré en France pour lutter contre la pandémie de coronavirus a entraîné une prise de poids chez 57% des Français, montre un sondage Ifop pour Darwin Nutrition, dévoilé le mercredi 6 mai 2020. Lorsqu’on lit les résultats, c’est la douche froide : les Français ont pris en moyenne 2.5 kilos (les hommes +2.7 kg et  les femmes +2.3 kg.  En faites-vous partie ? Si c’est le cas, vous êtes loin d’être le seul.

Entre l’isolement, le télétravail, le stress, l’inquiétude, ou encore ennui, le confinement n’était pas une partie de plaisir. En outre, la pandémie a aussi bouleversé nos habitudes alimentaires. Les occasions de grignoter et de tester de nouvelles recettes en familles sont nombreuses lorsqu’on est confiné chez soi, sans parler du manque d’activité physique qu’implique fatalement la quarantaine.

Une nouvelle étude Nielsen réalisée pour Le Journal du Net vient de confirmer à quel point le confinement a bouleversé les habitudes des Français. Elle dévoile les produits dont la consommation a bondi durant la pandémie, région par région. Parmi eux, le saucisson, les glaces ou encore le Gin. On comprend mieux d’où viennent vos kilos superflus ! On les passe en revue dans notre diaporama.

Dessert, pains, alcool et charcuterie : les stars du confinement

Les Français n’ont jamais autant mis la main à la patte que lorsqu’ils ont été assignés à résidence. Vous êtes nombreux à avoir voulu fabriquer votre propre pain et à avoir testé de nouveaux desserts pour régaler votre foyer.

Le sondage Nielson le confirme : parmi les produits les plus consommés, on retrouve notamment la farine et les produits pour pâtisserie. "Si vous n’avez pas été raisonnable sur les quantités et si ce genre d’expérience culinaire s’est répétée souvent, cela peut expliquer la prise de poids", décrypte Alexandra Retion, diététicienne nutritionniste, interviewée par Medisite.

En outre, on constate que la vente de glace a également bondi durant le confinement. "Il a fait, en effet, particulièrement beau et chaud durant la quarantaine. Cela peut expliquer pourquoi les Français se sont laissés tentés par les glaces, ajoute l’experte en nutrition. Malheureusement, ce dessert s’avère très calorique". En effet, pour 100 g de glace, on compte déjà plus de 200 calories !

"Ce type d’aliment ne doivent pas être consommés tous les jours"

Autre impact du confinement : la consommation d’alcool et la fréquence des apéros se sont vus augmenter. Selon une enquête de Santé publique France dévoilée ce mercredi 13 mai, 11% des Français déclarent avoir consommé plus d’alcool avec le confinement.

"L’alcool conduit également à la prise de poids, explique Alexandra Retion. En effet, l'alcool contient beaucoup de sucre. Cela entraîne une augmentation de la glycémie qui, en excès, provoque une prise de poids".

En outre, selon le sondage Nielson, la charcuterie s’est aussi davantage immiscée dans l’assiette des Français durant le confinement, et tout particulièrement dans certaines régions. Là encore, votre balance ne tardera pas à vous le faire comprendre. Prenez 100 grammes de saucisson sec pur porc, ils représentent une valeur énergétique de 405 calories !

"Ce type d’aliment ne doivent pas être consommés tous les jours", prévient la nutritionniste.

Confinement : la prise de poids serait due au manque d’activité physique

"Ce qui explique la prise de poids durant la période de confinement, ce ne sont pas uniquement les aliments consommés, mais particulièrement le manque d’activité physique, souligne Alexandra Retion. Certes, les Français ont consommé des aliments riches si l’on se réfère à l’étude Nielson. Mais le principal problème, c’est qu’ils n’ont pas pu suffisamment se dépenser".

"On peut se régaler avec un saucisson de temps en temps, mais il faut se dépenser pour limiter l’impact sur le poids. Cela fait partie de l’équilibre. Or, durant le confinement, l’activité physique était compliquée à pratiquer", ajoute la spécialiste.

S’il n’y a pas de dépense énergétique après la consommation d’aliments riches en termes de calories, ces derniers seront plus difficiles à éliminer. Et c’est ce phénomène qui mène à la prise de poids.

Découvrez à travers notre diaporama, les aliments les plus consommés par les Français, par département, durant le confinement.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci à Alexandra Retion, diététicienne nutritionniste

Légumes secs à Paris, saucisses dans le Bas-Rhin… Les produits surconsommés du confinement, Journal du Net, 4 juin 2020

La rédaction vous recommande sur Amazon :