Des pains aux graines de pavots avec un taux anormalement élevés en alcaloïdes

La DGCCRF prévenue par le Centre Antipoison de Paris déconseille de consommer des produits de boulangerie contenant des graines de pavots. Plusieurs personnes auraient présenté des taux trop élevés d'alcaloïdes (morphine, codéine) après en avoir consommé.
Adobe Stock

Nouveau scandale alimentaire en vue ? Une alerte inquiétante vient d'être lancée par la DGCCRF faisant état "d'un signalement de personnes ayant présenté des taux anormalement élevés d'alcaloïdes (morphine et codéine) dans leurs urines", après avoir mangé des pains aux graines de pavot. L'alerte a été donnée par le Centre Antipoison de Paris. "Les graines de pavots présentes sur les produits consommés ont été analysées et présentaient effectivement des teneurs particulièrement élevées en alcaloïdes", peut-on lire dans le communiqué officiel.

Les produits de boulangerie aux graines de pavots déconseillés

Pour l'instant aucune cause de cette contamination des graines de pavots n'a pu être identifiée. Une enquête vient d'être lancée pour éclaircir la situation. Les teneurs identifiées dans les graines pourraient entraîner des risques de types : somnolence, confusion, fatigue, rougeur du visage, démangeaisons, bouche sèche, nausées ou vomissements, constipation rétention d'urine. C'est pourquoi, en attendant les conclusions de l'enquête, la DGCCRF recommande d'éviter "la consommation de produits de boulangerie contenant des quantités significatives de graines de pavot, en particulier avant d’exercer une activité nécessitant une attention particulière (conduite par exemple) ou pour les populations les plus à risque (femmes enceintes ou allaitantes, enfants, personnes ayant un risque de rétention urinaire et personnes à risque respiratoire)."

Toutes personnes ayant consommée des pains aux graines de pavot et présentant l'un des symptômes cités ci-dessus est invitée à contacter l'un des Centres Antipoison et de toxicogivilance.

"En l'absence de symptômes "dans les heures qui suivent vent la consommation des produits concernés, il est inutile de s'inquiéter et de consulter un médecin".

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Pain au pavot : plusieurs cas de contamination aux alcaloïdes