Boulangerie : les 4 pires sandwiches pour la ligne

Le sandwich italien : du sucre et du gras

Le traditionnel sandwich aux saveurs de sud composé (pour l’essentiel) de tomate et de mozzarella agrémenté de pesto. Rappelons que le pesto est un savant mélange de basilic, ail, pignons de pin, parmesan et d’huile d’olive. Donc des ingrédients riches en graisses mis à part l’ail et le basilic.

Publicité
Publicité

Ne comptez pas sur les quelques rondelles de tomates et salade pour vous déculpabiliser ou faire le plein de vitamines. Rappelons également la présence de l’innocente mozzarella, fromage tout de même riche en lipides (25 g/100 g). Le tout combiné, on obtient un sandwich riche en graisses donc en calories !

Dans sa version gourmande et protéinée, quelques tranches de coppa ou jambon italien apporteront une petite touche calorique supplémentaire.

Quant à sa version panini, le pain compte également du sucre et de l’huile d’olive.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X