Cuisine Thérapie© : réinventez votre vie sans recette !

Certifié par nos experts médicaux MedisiteL’improvisation culinaire est désormais une thérapie à part entière ! Née en 2015, la Cuisine Thérapie© utilise le médiateur de la cuisine pour laisser son inconscient s’exprimer, et mettre le doigt sur des blocages ou émotions refoulées. Rencontre avec sa fondatrice, Emmanuelle Turquet.
Sommaire

© Istock

Inspirée de l’Art Thérapie et créée en 2015, la Cuisine Thérapie© consiste à utiliser un détour créatif pour dénouer des blocages, se reconnecter avec ses émotions et réajuster, au besoin, ses modes de fonctionnement. Nous avons interrogé la fondatrice de ce concept, Emmanuelle Turquet, pour vous faire découvrir cette nouvelle thérapie ludique.

Cuisine Thérapie : c’est fait pour qui ?

Aux origines de cette idée ? Un voyage en Nouvelle-Zélande. “J’ai longtemps eu un côté très perfectionniste, dans la vie comme en cuisine. Je passais mon temps à composer des menus, à compiler des recettes et je refusais qu’on m’apporte de l’aide. Lors de ce voyage, j’ai appris à cuisiner de manière plus spontanée. En rentrant, j’ai découvert que j’arrivais beaucoup plus facilement à lâcher prise… et cela dépassait largement le cadre de la cuisine”.

Emmanuelle Turquet décide alors de se former dans de nombreux domaines (relation d’aide, art-thérapie, relaxation psycho-corporelle, sophrologie ludique, analyse transactionnelle, PNL et Process Com), avant de créer la Cuisine Thérapie.

Et pour cause, la cuisine ça permet de nourrir, de réjouir, de réunir des individus, mais aussi d’aller à la rencontre de soi. Autrement dit, cette activité répond à quatre types de besoins : physiologiques, psychologiques, sociaux et de développement personnel.

Les bénéfices de la Cuisine Thérapie

Aujourd’hui, le réseau compte 60 praticiens certifiés, et plus de 1 200 personnes ont déjà été accompagnées par ce biais. Parmi eux, des résidents de maisons de retraite, des patients toxicomanes, des étudiants, des personnes en outplacement, des équipes en entreprise, mais aussi des particuliers.

Cette thérapie d’un autre genre peut notamment aider les personnes qui manquent de confiance en elles, qui ont peur du regard de l’autre ou qui ont la sensation d’être coincées dans des comportements automatiques. Mais aussi à celles qui traversent une crise existentielle (divorce, deuil…), qui sont en questionnement de vie ou qui rencontrent des difficultés relationnelles. Ou encore les personnes qui ont une relation difficile avec la nourriture.

Parmi les divers bénéfices qu’elle procure, on peut citer :

  • se reconnecter à soi et à ses besoins ;
  • décrypter des croyances limitantes et des comportements automatiques ;
  • ajuster ses modes de fonctionnement avec les autres ;
  • dépasser des blocages ou des résistances.

Cuisine Thérapie : pourquoi ça marche ?

L’improvisation culinaire est un médiateur, qui permet une alternative à la verbalisation. “On n’est pas sur un divan à parler. À la place, on va créer”, explique Emmanuelle Turquet. C’est une démarche holistique, à la fois corporelle, émotionnelle et cognitive. Elle permet d’aller à la rencontre de soi, dans une démarche de symbolisation. En improvisant un plat, on laisse son inconscient s’exprimer. Puis, on essaye de comprendre le sens de sa réalisation avec l’aide du thérapeute.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci à Emmanuelle Turquet, fondatrice de la Cuisine Thérapie©. 

La rédaction vous recommande sur Amazon :