Sommaire

Choisissez toujours un "plasticien"

Choisissez toujours un "plasticien"© thinkstock Quelle que soit l’intervention qui vous intéresse, consultez un chirurgien spécialisé en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique (appelé aussi "chirurgien plasticien"). Pourquoi ? Parce qu’il est reconnu par le Conseil national de l’ordre des médecins comme apte à opérer la peau et les tissus mous, non viscéraux. "Un chirurgien plasticien peut opérer toutes les parties du corps", explique le Dr Jean-Luc Roffé, président du Syndicat national de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique. En clair : évitez tous les chirurgiens qui ne disposent pas de cette spécialité ou encore les "simples" médecins qui se disent spécialisés dans l’esthétique…

Renseignez-vous auprès de l’Ordre des médecins

Renseignez-vous auprès de l’Ordre des médecins"Même si on ne dit que du bien d’un chirurgien, il faut vérifier ses compétences", explique le Dr Jean-Luc Roffé, chirurgien plasticien. Comment ? Tout simplement en allant sur le site Internet du Conseil national de l’ordre des médecins ou du Syndicat national de chirurgie plastique et reconstructrice. On peut à la fois s’assurer de l’obtention du diplôme de chirurgien plasticien du praticien en question, connaître sa formation initiale (un ophtalmologue, par exemple, ne pourra réaliser qu’une intervention sur des paupières), et consulter les dénonciations faites sur les pratiques douteuses de certains médecins…

Jamais d’opération en cabinet !

Jamais d’opération en cabinet ! Fuyez les spécialistes qui proposent d’opérer à leur cabinet ! La pratique de la chirurgie esthétique répond à une législation précise. Les interventions doivent se dérouler dans des établissements (hôpital ou clinique), sous la responsabilité d’un chirurgien plasticien, spécialement dédiés à la réalisation d’actes chirurgicaux, et dont la création a été autorisée par le Préfet. Ces établissements doivent avoir une zone d’accueil, une zone d’hospitalisation, un secteur opératoire (comprenant au moins une salle de surveillance post-interventionnelle), et éventuellement, une zone pour préparer et servir des repas. Enfin, ils doivent aussi avoir reçu une certification par la Haute autorité de santé garantissant le respect des normes techniques.

Ecoutez vos impressions

Ecoutez vos impressions Si les compétences et la notoriété d’un chirurgien esthétique sont importantes, il ne faut pas pour autant négliger ses propres impressions. Avant de se faire opérer, plusieurs rencontres avec le praticien permettent d’établir une relation de confiance (au passage, des consultations courtes, de 10 minutes par exemple, sont soupçonneuses !). Le praticien doit expliquer les techniques opératoires qui seront utilisées. Si pour une raison quelconque, un patient n’arrive pas à avoir confiance en un chirurgien, il ne doit pas se faire opérer par lui.

Un plasticien honnête fournit un devis

Un plasticien honnête fournit un devis Un devis est o-bli-ga-toire pour toute intervention esthétique dont le montant estimé est supérieur ou égal à 300 euros ou comportant une anesthésie générale ! Et ce n’est pas tout, ce devis doit être détaillé et répondre aux critères imposés par la loi (voir un modèle de devis). Enfin, il doit vous être remis avec les signatures du ou des chirurgiens qui réalisent en tout ou partie l’opération. Précision : "Le devis n’est pas forcément fourni dès le premier rendez-vous, mais plutôt une fois que le patient est d’accord pour l’opération", explique le Dr Jean-Luc Roffé.

Un chirurgien fiable laisse un délai de réflexion

Un chirurgien fiable laisse un délai de réflexion© jupiterimages Entre la délivrance du devis (voir page précédente) et le jour de l’intervention, le patient dispose d’un délai de réflexion de 15 jours minimum (depuis le décret du 11 juillet 2005). Durant cette période, un chirurgien esthétique n’a le droit ni de prétexter un quelconque engagement du patient, ni de réclamer de règlement intégral ou acompte (sauf honoraires correspondant aux tarifs des consultations). Il va sans dire que durant cette période, vous êtes libre de consulter d’autres spécialistes.

Pas de paiement en espèces, ni en plusieurs fois !

Pas de paiement en espèces, ni en plusieurs fois ! Selon le Code de la santé publique, "la médecine ne doit pas être pratiquée comme un commerce". Concrètement, un chirurgien esthétique ne peut pas faire de crédits. Il ne doit pas demander d’acomptes ou de règlements en espèces. Il ne doit pas non plus proposer le paiement en plusieurs fois ou encore de prélèvement automatique. Quant aux tarifs, "ce n’est pas parce qu’ils sont plus élevés, que le praticien est plus sérieux", prévient le Dr Jean-Luc Roffé.

Demandez conseil à d’autres professionnels

Demandez conseil à d’autres professionnels© jupiterimages L’un des meilleurs moyens pour se renseigner sur la qualité d’un chirurgien esthétique est de demander conseil à des professionnels de santé (pharmaciens, infirmières, kinésithérapeutes…). Pourquoi ? "Parce que vous aurez plus de chances d’avoir des informations sûres au niveau médical, qu’en demandant à une amie ou une voisine", répond le Dr Jean-Luc Roffé, chirurgien plasticien.

Les interventions à l’étranger sont-elles plus risquées ?

Les interventions à l’étranger sont-elles plus risquées ?© thinkstock Tunisie, Maroc… De nombreux pays sont réputés pour offrir des actes de chirurgie esthétique moins chers qu’en France. Certaines agences de voyage se sont mêmes - à l’insu de la loi - spécialisées dans les "séjours chirurgie esthétique" ! Seulement, si l’offre est alléchante, rien ne certifie la qualité des actes pratiqués. "La chirurgie esthétique à l’étranger est déraisonnable", lance le Dr Jean-Luc Roffé. Et précise : "Les examens effectués avant l’opération sont réalisés via Internet… Et après l’intervention, aucune assurance ne couvre le patient s’il y a des complications." Résultat : de retour en France, si on souhaite être repris en charge, ça coûte deux, voire trois fois plus cher !

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.