Toxine botulique : quels risques santé ?
Sommaire

title=

Des médecins rarement formés à l'injection de toxine botulique

Pour obtenir un bon résultat après une injection de toxine botulique et limiter les risques de complications, le geste du médecin est primordial. Mais tous les médecins ne sont pas formés.

Les médecins dont la responsabilité est couverte par l’autorisation de mise sur le marché (AMM) des produits contenant de la toxine botulique sont : les dermatologues, les ophtalmologues, les chirurgiens de la face et du cou, les chirurgiens spécialisés en chirurgie maxillo-faciale et les chirurgiens spécialisés en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique.

"On considère que les médecins listés par l’AMM ont les compétences de base pour effectuer ce geste mais une formation complémentaire est indispensable", explique le Dr François Niforos, chirurgien plasticien spécialisé en injections de toxine botulique.

En effet, même diplômé en chirurgie, aucun médecin n’est formé à l’injection de toxine botulique durant son cursus universitaire initial. La formation post universitaire n’est pas obligatoire. "L’AMM sert uniquement à couvrir le praticien ou le laboratoire fabricant en cas de litige. Mais un médecin généraliste peut très bien injecter de la toxine botulique sans être inquiété. Un cadre légal à la pratique de la toxine botulique manque encore", reconnaît le Dr Julien Eschermann, médecin esthétique et généraliste.

Comment trouver un médecin correctement formé ? Il est aujourd’hui malheureusement impossible pour un patient de vérifier cette information auprès du conseil de l’Ordre des médecins. Le spécialiste peut afficher ses diplômes et ses spécialisations dans sa salle d’attente ou les présenter au patient mais rien ne l’y oblige.
"Le moyen le plus efficace pour les patients de trouver un bon praticien reste le bouche-à-oreille", recommande le Dr François Niforos, chirurgien plasticien.
“Le patient peut cependant vérifier auprès de son praticien sa formation post universitaire en médecine esthétique”, ajoute le Dr Julien Eschermann.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :