Coloration : 5 astuces pour ne pas abîmer vos cheveux
Publié le 08 Octobre 2014 à 14h42 par Sarah Frise, journaliste santé
Validé par : Pauline Bousquet, Coiffeuse

Colorations à l’ammoniac : oubliez !

En ouvrant les écailles des cheveux pour faire pénétrer la couleur, l’ammoniac les rend aussi plus vulnérables. Conscientes du problème, les marques capillaires ont développé de nouvelles colorations sans ammoniac. La DMLEA* le remplace et favorise la prise de la couleur. "Toutefois, elle est très mauvaise pour le cheveu en grande quantité", met en garde Pauline Bousquet. Afin de garantir une couvrance maximale sur cheveux blancs, les colorations vendues en grande surface en sont riches, contrairement à celles utilisées en salon. Pour limiter les risques sur votre chevelure, rendez-vous chez votre coiffeur ou procurez-vous des produits professionnels dans les magasins spécialisés.

*composant chimique qui favorise la prise de la pigmentation sans pour autant ouvrir les écailles du cheveu. C'est moins agressif pour le cheveu, sauf en grande quantité.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X