Sommaire

Belle poitrine : que manger ?

Pour conserver un bon maintien au niveau de la poitrine, on nourrit les muscles qui la soutiennent (pectoraux et muscles sous-cutanés).

Comment ? On privilégie des aliments riches en protéines. Elles permettent en effet la fabrication, la croissance et le renouvellement des muscles.

Où les trouver ? Dans la viande rouge, volaille, œufs, fromage blanc, lentilles, soja, poissons, huile d'olives, noix, noisette...

On opte pour les gommages !

Les gommages stimulent le renouvellement cellulaire et la circulation sanguine, y compris au niveau de la poitrine.
Résultat : notre peau retrouve souplesse, tonicité, douceur et bien sûr, éclat !

Lesquels choisir ? On utilise des gommages doux à petits grains destinés au visage par exemple (les seins sont une zone fragile).

A quelle fréquence ? Une fois tous les 15 jours, mais pas plus ! Des gommages à répétition peuvent agresser la peau.

A noter : Si la peau tiraille après le gommage, on applique une crème hydratante en massant légèrement.

Soins retenseurs : efficaces pour le buste ?

Le Dr Agnès Gadroy, dermatologue, nous explique : "Les soins retenseurs pour le buste ont une petite efficacité, et encore à condition de respecter certaines précautions, telles que bien s'hydrater".
En fait, l'efficacité de ces crèmes reposerait essentiellement sur leurs principes actifs (soja, protéines de blés...). Ils nourrissent le derme, où se trouvent les fibres de collagène et d'élastine responsables de la fermeté de la peau.

Quand les utiliser ? "Le secret, c'est la régularité", précise la spécialiste. On peut les utiliser 4 mois dans l'année, en deux fois.

Comment les appliquer ? On masse doucement la poitrine, pour ne pas endommager les fibres élastiques de la peau.

Sous la douche : un jet d'eau froide !

On ne le répétera jamais assez : pour raffermir notre poitrine, rien de tel qu'un jet d'eau fraiche à la fin de notre douche!
Le froid, contracte les vaisseaux sanguins, stimule la micro-circulation sanguine et les échanges cellulaires.

Résultat : Notre peau est plus tonique et notre poitrine plus ferme !

A noter : On peut aussi appliquer un gant de glaçons sur la poitrine pour accroître le raffermissement des tissus. Réservé aux plus téméraires!

Les bienfaits des plantes raffermissantes

Il existe des plantes, capables de contrer les effets du temps sur notre poitrine (perte d'élasticité, de fermeté, dessèchement de la peau).
C'est le cas par exemple de l'onagre et de la bourrache ! Riches en acides gras, leurs graines sont en effet reconnues pour lutter efficacement contre le vieillissement cutané.

Comment les utiliser ?

  • Onagre (en usage interne) : 1 ou 2 capsules molles de 500 mg par jour au cours des repas, avec un verre d'eau.
  • Bourrache (en usage interne) : 1 capsule molle à 150 mg d'huile de bourrache 2 fois par jour avant les repas.

Vive les huiles essentielles !

Les massages aux huiles essentielles ont des vertus raffermissantes !
Un, le modelage améliore la micro circulation sanguine, et rend la texture et l'aspect de notre peau plus agréable.
Deux, certaines huiles essentielles (HE), sont reconnues pour leurs propriétés tonifiantes.

Préparation : Dans un flacon, on mélange HE de bois de rose (15 ml), HE de rose (0,5 ml), HE de géranium (5 ml), HE de romarin à verbénone (5 ml), HV (huile végétale) d'argan (50 ml), HV de germe de blé (24,5 mg).

Application : Sur le buste après la douche en massant doucement et on rince rapidement à l'eau fraîche. S'il reste une fine pellicule, on peut la laisser, la peau sera même, plus hydratée et mieux protégée !

On laisse notre poitrine respirer !

Pour garder une belle poitrine, on doit la laisser respirer et éviter de la comprimer !

En clair, on oublie les soutiens-gorge trop serrés qui laissent des marques quand on les retire ! Ils gênent la circulation sanguine et font perdre à la peau son élasticité. "Porter des soutiens-gorge adaptés permet de contrer la distension cutanée", précise le Dr Agnès Gadroy, dermatologue.

A noter : il est également déconseillé de dormir sur le ventre. C'est une position qui écrase les seins.

On se tient bien droite !

Pour garder une poitrine ferme et tonique, c'est important de se tenir bien droite !

Pourquoi ? Parce que dans cette position, les épaules sont en arrière, la poitrine est rehaussée, la cage thoracique est ouverte et les muscles du buste travaillent !

Petit rappel : Les seins sont dépourvus de muscles, on veille donc à travailler les tissus musculaires qui les soutiennent (les pectoraux notamment) afin d'assurer à sa poitrine un bon maintien naturel.

Raffermir le buste avec des exercices

Autre astuce pour garder une poitrine ferme et bien tenue : la muscler !
Bien sûr, les seins étant dépourvus de muscles, on fait travailler les pectoraux (muscles situés sous les seins).

Comment faire ? On pousse plusieurs fois les deux paumes de la main l'une contre l'autre à hauteur de poitrine. On garde la position 15 secondes. On relâche et on recommence 4 fois.

A quelle fréquence ? Au moins une fois par jour.

On évite les UV !

Les rayons UV du soleil détruisent les fibres collagènes de la peau et entraînent une augmentation anormale de l'élastine.

Résultat : Notre peau est desséchée et perd de son élasticité. Nos seins sont moins bien tenus, ils ont tendance à s'affaisser.

Que faire ? On évite le "seins nus" et on ne s'expose pas entre 12 et 16 heures. On applique régulièrement une crème solaire adaptée à son type de peau et on pense à s'hydrater en buvant de l'eau régulièrement !

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

"Ma bible des huiles essentielles", Danièle Festy, Ed. Leduc.S, 2007

"Phytothérapie, la santé par les plantes", Dr Arnal-Schnebelen, Dr Goetz, Dr Paris, Vidal, Sélection du Reader's Digest, 2007

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.