Alain Delon, frappé par un AVC, hospitalisé en Suisse. Une première photo dévoilée

Publié le 09 Août 2019 à 11h16 par Emmanuelle Jung, journaliste santé | Mis à jour le 13 Août 2019 à 10h54 par Pauline Capmas-Delarue, journaliste santé
Hospitalisé depuis juin dernier pour un malaise, Alain Delon vient d’intégrer une clinique suisse, a annoncé son fils Anthony, ce jeudi 8 août. En effet, les causes semblent sérieuses : la star a, en fait, été victime d’un AVC. Quelques jours plus tard, Alain-Fabien Delon dévoile une photo de son père, qui semble aller mieux.

Le 14 juin dernier, nous vous annoncions l’admission d’Alain Delon à l’hôpital américain de Neuilly-sur-Seine après un malaise vagal. Mais a priori, les causes de son hospitalisation ne sont pas si anodines. L’acteur de 83 ans a été victime d’un accident cardio-vasculaire ainsi que d’une hémorragie cérébrale (AVC), vient d’annoncer son fils, Anthony Delon à l’AFP jeudi 8 août 2019. "Il se repose dans une clinique en Suisse", a-t-il précisé.

A lire aussi : Reconnaître l’AVC

Selon ses propos, Alain Delon a été opéré à la Pitié-Salpêtrière à Paris où il est resté durant trois semaines en soins intensifs. Désormais, il se repose au sein d’une clinique suisse.

"Toute la famille s’est relayée à son chevet"

Un coup dur pour la famille d’Alain Delon. Alors qu’il était en soin intensif, l’acteur a pu néanmoins compter sur la présence de ses proches. "Toute la famille s’est relayée à son chevet, mon frère, ma sœur [Alain-Fabien et Anouchka Delon, ndlr] et ma mère Nathalie", partage encore Anthony Delon.

Heureusement, l’état d’Alain Delon semble s’être amélioré et lui a permis de quitter l’hôpital parisien. Ses fonctions vitales étant parfaites et son état stabilisé selon les médecins, la star est repartie en Suisse et se repose actuellement dans une clinique.

"Ma sœur, qui réside maintenant en Suisse, suit son rétablissement de près et nous tient au courant de ses progrès quotidiens", poursuit-il.

Une première photo dévoilée, qui semble rassurante

Trois jours plus tard, ce dimanche 11 août, Alain-Fabien Delon a publié une photo de son père assis dans un fauteuil et très souriant, sur sa story Instagram. Un cliché rassurant pour les fans de l'acteur. "Merci pour vos nombreux messages qui me vont droit au cœur. Comme vous pouvez le voir, il va de mieux en mieux et il vous embrasse", peut-on lire sur le réseau social.

Alain Delon, frappé par un AVC, hospitalisé en Suisse. Une première photo dévoilée© Capture Instagram

La belle-fille d’Alain Delon, accusée de vouloir profiter de l’état de son beau-père

Les nouvelles concernant l’état de santé d’Alain Delon n’attirent pas que les messages de soutien. Capucine Anav, la belle fille de l’acteur en a bien fait les frais. En couple avec Alain-Fabien Delon, cette ancienne chroniqueuse pour Touche pas à mon poste (TPMP) a reçu une attaque via Twitter. Visiblement, l’animatrice ne se laisse pas intimider.

Tandis que la famille Delon est préoccupée par la santé de l’acteur, Capucine Anav est accusée sur Twitter, de vouloir profiter de l’héritage de son beau-père. "@CapucineAnav, t’es à deux doigts de mener la grande vie", ose partager un internaute à destination de la chroniqueuse.

Visiblement très remontée face à de tels propos, Capucine Anav n’a pas hésité à répondre sur le même ton. "Une remarque tellement puérile dans ce genre de situations !!! Pff Naze et je te rassure j’ai besoin de personne pour mener ma grande vie !", a-t-elle répliqué.

"J’ai déjà organisé tout ce qui se passera le jour où je devrai partir"

Interviewé fin mai par la presse suisse, Alain Delon avait multiplié les allusions à la fin de vie. Il évoquait d’ailleurs l’euthanasie sans ambiguïté. "Exit Suisse (Association qui défend le non-acharnement thérapeutique, ndlr), je trouve ça grandiose. Il y a un côté très propre. Tu es dans ta chambre, avec les gens que tu veux, avec les amis que tu as choisis. Ce sont tes derniers moments, mais c’est toi qui décides, personne d’autre", défendait-il.

Et qui dit fin de vie, dit aussi succession. Alain Delon semble l’avoir intégré. "Cela fait plus d’un an que les enfants Hallyday se déchirent dans la presse. Moi, je déteste plus que tout les ventes posthumes, confiait l’acteur. J’ai déjà organisé avec mes avocats pratiquement tout ce qui se passera le jour où je devrai partir".

Si Alain Delon semble avoir tout prévu, toutes ses volontés ne seront pas forcément simples à mettre en pratique. En effet, en France, choisir l’euthanasie est impossible. Elle est pénalement réprimée pour celui qui la pratique. C’est pourquoi certaines personnes décident de se tourner vers d’autres pays, où le droit de "mourir dans la dignité" est toléré.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

La rédaction vous recommande sur Amazon :