Sommaire

AVC : Ne multipliez pas les facteurs de risque !

AVC : Ne multipliez pas les facteurs de risque !© Adobe Stock

"En matière d'AVC, il est des facteurs de risque contre lesquels on ne peut rien : les antécédents familiaux, lorsqu'un ascendant a été victime d'AVC, et l'âge. En revanche, tous les autres sont d'origine environnementale, ils dépendent de nos habitudes de vie : sédentarité ou pratique sportive, consommation de tabac ou pas, alimentation saine ou déséquilibrée. Et il faut le savoir, les facteurs de risque ne s'ajoutent pas, ils se multiplient", met en garde le Pr Jean-Philippe Neau, chef du service de neurologie du CHU de Poitiers.

A nous de jouer donc pour protéger notre cerveau.

Sources

Jeerakathil T, Johnson JA, Simpson SH, Majumdar SR. Short-term risk for stroke is doubled in persons with newly treated type 2 diabetes compared with persons without diabetes: a population-based cohort study (Le risque d'AVC à court terme est doublé chez les personnes souffrant de diabète de type 2 comparé aux personnes sans diabète : une étude de cohorte) . Stroke 2007 ; 38 : 1739-43.

Freiberg JJ et al. Nonfasting triglycerides and risk of ischemic stroke in the general population (triglycérides non à jeun et risque d'AVC ischémique dans la population générale). JAMA 2008 ; 300 : 2142-2152

Kurth T. et coll.,Body mass index and the risk of stroke in men (indice de masse corporelle et risque d'AVC chez les hommes) Arch. Intern. Med., 162: 2557-62, 2002.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.