Le THC, une molécule aux nombreuses propriétés

Isolé pour la première fois en 1964 par des médecins israéliens, le tétrahydrocannabinol est une molécule présente dans le cannabis. C’est elle qui entraîne les effets psychoactifs de la plante. Une fois dans l’organisme après inhalation (joint) ou ingestion (infusion, biscuits), le THC passe dans le sang. Cette molécule modifie l’activité cérébrale. Elle possède également des propriétés analgésiques, anti-inflammatoires et antitumorales reconnues.

Dépistage du THC dans le sang, la salive et les urines

Lorsqu’une personne consomme du cannabis, le THC est immédiatement présent dans le sang. Il constitue donc un marqueur fiable pour un dépistage rapide et efficace. Le dépistage sanguin permet de détecter la présence de THC dans le sang entre 2 et 10 heures après la consommation. Le test salivaire, qui permet aussi de déceler des traces de THC quelques heures après la consommation, est surtout utilisé chez les automobilistes mais n’est pas fiable à 100 %. Le dépistage urinaire, également possible, peut mettre en évidence une consommation datant de plusieurs jours (parfois près d’un mois). Enfin, les cheveux portent pendant des mois ou des années des traces de THC.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.