Les maladies en cause

De nombreuses maladies infectieuses peuvent être responsables de pertes auditives :

  • les pathologies contractées durant la grossesse : rubéole, infections à cytomégalovirus (CMV), toxoplasmose, syphilis (heureusement rare en France)
  • les méningites bactériennes
  • les oreillons
  • la rougeole ou rubéole
  • les otites à répétition.

A la naissance, le manque d’oxygène chez le nouveau-né, avec lésions neurologiques, la prématurité, l’incompatibilité entre le sang de la mère et celui du foetus (rare actuellement car prévenue par un traitement médical) sont aussi des facteurs de risque de surdité.

Comment les éviter ?

La vaccination permet de prévenir certaines maladies infectieuses, telles que la rubéole, les oreillons ou certaines méningites. En cas d’absence d’immunité, durant la grossesse, contre la toxoplasmose et le cytomégalovirus (CMV), des mesures préventives associées à des prises de sang régulières sont indispensables pour détecter une contamination et prendre les mesures nécessaires.

Face à des otites à répétition chez l’enfant, il est indispensable de consulter un ORL pour qu’il adapte au mieux le traitement, en réalisant si nécessaire un prélèvement du pus dans l’oreille et des examens auditifs.

Que faire en cas de perte avérée ?

À la moindre suspicion de surdité, votre médecin généraliste doit vous renvoyer vers un spécialiste afin de réaliser des tests auditifs adaptés. En cas de diagnostic positif, n’hésitez pas à faire appel au corps médical, à des éducateurs, des orthophonistes pour stimuler votre enfant, lui permettre si besoin d’acquérir la lecture labiale (lecture sur les lèvres), l’aider à développer son besoin de communication, et pour vous soutenir dans cette démarche.

Si votre enfant est appareillé, l’audioprothésiste adaptera au mieux le matériel (aides auditives, implants). Votre pédiatre doit pouvoir vous mettre en contact avec des centres d’enfants sourds.

Quels sont les traitements ?

La prise en charge et le traitement dépendent de la cause et du degré de perte auditive. Les solutions consistent essentiellement en un appareillage, une éducation précoce adaptée (pour toute la famille), et le soutien d’un orthophoniste.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.