Acouphènes : 7 solutions pour ne plus les entendre
Sommaire

Trouver des parades pour se relaxer

Souvent, l'habituation à un acouphène se fait naturellement. Mais 10% environ des gens n'y parviennent pas et se retrouvent très gênés au quotidien, avec des problèmes d'anxiété, de sommeil, de fatigue...

"L’objectif est alors d'apprendre à mieux gérer l'acouphène pour pouvoir l’ignorer et finir par l’oublier", explique le Dr Lacher-Fougère. Un soutien psychologique via une thérapie comportementale et cognitive (TCC) peut aider. Ce type de thérapie permet d'identifier les idées et automatismes qui entretiennent l'acouphène et de trouver des parades.

En pratique : les exercices proposés visent à changer les croyances concernant l'acouphène (par exemple "je peux trouver des parades" plutôt que "ça ne va aller qu'en empirant") ou la façon de réagir lorsqu'il nous gêne (par exemple utiliser des méthodes de relaxation au lieu de fuir les endroits bruyants).

Une étude auprès de 492 patients a été publiée en 2012 dans The Lancet : après 12 mois, les patients du groupe TCC présentaient une amélioration supérieure en matière de qualité de vie par rapport à ceux qui recevaient uniquement des soins standards. Il faut généralement compter 5 à 12 séances, auprès d'un psychologue, orthophoniste ou psychiatre formé aux TCC (www.aftcc.org), d'abord en individuel puis en groupe. De 50 à 100 €/séance en individuel, 30 à 50 € en groupe.

> Sommeil - Comment bien dormir malgré le confinement ?

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Enquête JNA (Journée Nationale de l'audition)/ Ipsos  Acouphènes et hyperacousie , 2014.

La rédaction vous recommande sur Amazon :