Décibels : les limites à ne pas dépasser !

Publié le 13 Février 2008 par Sophie Raynaud, journaliste santé
Validé par : Dr Jean-Pierre Rageau, Médecin généraliste et psychanalyste
A partir de quand un son devient-il vraiment gênant ? Les bruits de la vie courante peuvent-ils abîmer l’audition ? Quel est le niveau de décibels à ne pas dépasser ? Le point sur ces sons qui nous entourent et sur leur nocivité.
Publicité

Zéro dB : le minimum audible

On a choisi de fixer à 0 dB le seuil de l’audition : c’est le niveau sonore le plus bas que l’oreille puisse détecter.

Publicité
Publicité

Au-dessous de ce chiffre, aucun son ne peut être perçu par l’appareil auditif humain (certains animaux détectent des sons à des seuils inférieurs). Entre 0 et 10 dB, le son est quasi inaudible (cela correspond au "bruit" dans un désert)... Jusqu’à 30 dB, il reste très faible (rase campagne, studio d’enregistrement avant l’arrivée de musiciens !).

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X