Définition : qu'est-ce que l'arthrose cervicale ?

L’arthrose est la plus fréquente des affections rhumatologiques. Le rachis cervical fait partie des articulations les plus touchées.

L’arthrose cervicale, ou cervicarthrose, se caractérise par l’usure des cartilages au niveau des vertèbres cervicales (C4 à C7). Elle apparaît souvent après 50 ans, et entraîne des douleurs, une rigidité de la nuque plus ou moins prononcée et des maux de tête. La cervicarthrose concerne plus souvent les vertèbres C4-C5, C5-C6, C6-C7. Il n’est pas encore possible de guérir l’arthrose cervicale.

Chiffres : la cervicarthose est-elle fréquente ?

Dans 75% des cas, l'arthrose touche les cervicales.

Une personne sur deux est concernée par l’arthrose cervicale après 40 ans.

Une cervicarthrose, symptomatique ou non, est retrouvée sur 50 % des radiographies chez l'adulte de plus de 40 ans, 90 % après 80 ans.

Le Dr Bertrand Moura, rhumatologue à Paris, attaché à l'hôpital Ambroise Paré, précise :

« L ’arthrose cervicale radiologique concerne quasiment tout le monde après 50 ans mais ce n’est pas forcément une arthrose-maladie qui s’accompagne de signes cliniques ».

Quels sont les symptômes de l'arthrose cervicale ?

Dans plus de 50% des cas, l’arthrose cervicale est asymptomatique.

Lorsqu’elle est symptomatique, l’arthrose cervicale se signale par :

  • Une raideur de la nuque

Cette raideur se manifeste d’abord dans les mouvements de rotations de la gauche vers la droite. Ensuite ce sont les flexions/extensions qui deviennent difficiles lorsque l’arthrose cervicale évolue.

  • Des douleurs cervicales

Les douleurs cervicales peuvent irradier vers la nuque ou les épaules. Elles sont le plus souvent chroniques, entrecoupées d’épisodes de rémission mais peuvent être exacerbées par un traumatisme cervical ou un mouvement de flexion ou d’extension forcée.

  • Des maux de tête

Une migraine qui revient fréquemment peut être le résultat d’une arthrose cervicale. En général, cela arrive lorsque la pathologie est assez haute au niveau de la deuxième vertèbre et qu’elle touche ce qu’on appelle le "deuxième nerf cervical" ou "nerf d’Arnold ».

  • Une sensation de fourmillement ou d’engourdissement dans la zone qui va de l’épaule jusqu’au bout des doigts.

Lorsque le cartilage est touché par de l’arthrose, l’organisme se défend en fabriquant de l’os. Ces excroissances appelées "ostéophytes" peuvent se former n’importe où sur les vertèbres. Si un ostéophyte se développe latéralement sur une vertèbre cervicale, il peut toucher un nerf et entraîner un symptôme neuropathique.

  • Des torticolis de plus en plus fréquents
  • Rarement des vertiges (en cas d’ostéophytes)

 « Lorsqu’il y a des signes cliniques, il s’agit plutôt d’une discarthrose » informe le Dr Bertrand Moura, rhumatologue à Paris, attaché à l'hôpital Ambroise Paré.

Des douleurs au cou sont-elles le symptômes d'arthrose cervicale ?

Réponse du Dr Bertrand Moura :

« Les douleurs du cou ne sont pas forcément liées à une arthrose cervicale. Les cervicales sont une zone qui centralise beaucoup de douleurs somatoformes. Beaucoup de personnes souffrent des cervicales après un grand stress, au cours d’une dépression… »

Photo : radiographie d'une flexion et extension du cou, chez un patient affecté par des antécédents de traumatismes multiples au cou 

Photo : radiographie d'une flexion et extension du cou, chez un patient affecté par des antécédents de traumatismes multiples au cou

Crédit : Cervical_Xray_Extension.jpg: Stillwaterising Cervical_Xray_Extension_view.jpg: Stillwaterising derivative work: F. Lamiot (talk) — Cervical_Xray_Extension.jpg Cervical_Xray_Extension_view.jpg - © CC - Licence : https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/

Quelles sont les causes de l'arthrose cervicale ?

Les causes de cervicarthrose ne sont pas parfaitement connues. Le vieillissement est un des responsables de l’arthrose cervicale. Le cartilage des articulations s’use avec l’âge. Les traumatismes ou micro-traumatismes répétés sur les cervicales auraient également un rôle sur le développement de l’arthrose cervicale : il peut s’agir de traumatismes ou micro-traumatismes liés à une activité physique ou professionnelle (sollicitant beaucoup les articulations du cou ou au contraire nécessitant une immobilisation prolongée du cou).

Quels sont les facteurs de risques de l'arthrose cervicale ?

Les facteurs qui peuvent favoriser une cervicarthrose sont :

  • Les malformations congénitales tels les blocs vertébraux.
  • Les traumatismes directs : coup du lapin (mouvement violent d’extension du rachis cervical).
  • Les microtraumatismes répétés.
  • Certaines professions sollicitant de façon excessive le rachis cervical: orfèvres, professions intellectuelles...

Quelles sont les personnes à risque d'arthrose cervicale ?

Ce sont surtout les personnes de plus de 50 ans qui ont de l’arthrose cervicale.

Les femmes sont plus touchées que les hommes par l’arthrose cervicale.

Durée : combien de temps durent les poussées ?

L’arthrose ne peut pas être guérie. C’est un phénomène qui évolue sur plusieurs années. Avec l’âge, l'enraidissement de la colonne vertébrale a tendance à progresser alors que les douleurs s’atténuent.

La durée des poussées congestives est de l’ordre de quelques jours. Elle n’excède pas 3 à 4 semaines.

L'artrose cervicale est-elle contagieuse ?

L’arthrose cervicale comme toutes les autres affections rhumatismales n’est pas contagieuse.

Qui, quand consulter en cas d'arthrose cervicale ?

Des douleurs du cou et/ou une raideur cervicale qui durent plusieurs semaines doivent faire consulter le médecin traitant qui enverra si besoin son patient (sa patiente) à un rhumatologue.

Quelles sont les complications de l'arthrose cervicale ?

L’évolution de l’arthrose cervicale est bénigne le plus souvent, marquée par des poussées douloureuses avec parfois des complications.

  • La névralgie cervico-brachiale

La névralgie cervico-brachiale est la plus fréquente des complications de la cervicarthrose. C’est une radiculalgie provoquée par l'inflammation d'une racine, entraînée par la discopathie arthrosique et/ou l'arthrose postérieure. Elle évolue de façon favorable en 4 à 8 semaines.

  • « La complication la plus problématique est la myélopathie cervicarthrosique : l’os fabriqué lorsque le cartilage souffre d’arthrose comprime progressivement la moelle épinière, ce qui entraîne des troubles de la marche au bout d’un moment », précise le Dr Bertrand Moura, médecin rhumatologue. Une intervention chirurgicale peut être proposée".

Quels sont les examens et analyses nécessaires en cas d'arthrose cervicale ?

Le diagnostic d’arthrose cervicale repose sur :

  • Un examen clinique du rachis cervical.
  • Plus rarement des examens d’imagerie de la colonne vertébrale : radiographies (face, profil et trois quarts), scanner, IRM.

Le Dr Bertrand Moura, rhumatologue à Paris, attaché à l'hôpital Ambroise Paré précise :

« Le diagnostic est souvent clinique.  La radiographie peut être effectuée pour éliminer une autre pathologie et l’IRM est effectuée lorsqu’il y a des signes particuliers ou s’il y a une résistance aux traitements ».

Traitements : comment se soigne l'arthrose cervicale ?

Le traitement des cervicalgies aiguës et chroniques fait appel au repos, aux massages, aux antalgiques, aux anti-inflammatoires non stéroïdiens, à l'utilisation d'oreiller anatomique.

Les traitements médicamenteux de l’arthrose

  • Dès les premiers symptômes, les antalgiques (paracétamol) sont les premiers médicaments prescrits pour soulager la douleur.
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) par voie orale peuvent être proposés en cas de crise d'arthrose aux douleurs importantes. Ils aident à réduire les symptômes et le niveau d'inflammation.
  • Sont ajoutés parfois des décontractants musculaires qui aident à atténuer les raideurs des muscles du cou et permettent aux personnes concernées de retrouver une mobilité au niveau de la nuque.

Les traitements non médicamenteux de l’arthrose

  • Pour combattre l’arthrose cervicale, il faut faire en sorte de muscler son cou en se rendant chez un kinésithérapeute. En effet, le fait de renforcer ses muscles cervicaux permet non seulement de protéger les articulations, mais en plus de les aider à conserver leur souplesse.
  • Lorsque la douleur devient difficile à supporter, le port d'un collier cervical en mousse peut être préconisé pendant quelques jours. Il permet de conserver une certaine chaleur, ce qui entraîne un soulagement de la douleur et une décontraction des muscles. Il soutient ensuite l'articulation, l'aidant dans son rôle de support.

A retenir : la pratique quotidienne d'exercices appris chez un kiné est conseillée pour renforcer la musculature, protéger les articulations, préserver leur souplesse et réharmoniser les courbures du cou.

Type d'exercice que vous pouvez faire au quotidien :

Pour muscler votre cou, croisez vos mains derrière la tête, coudes écartés sur les côtés et rentrez le menton. Poussez votre tête avec vos mains vers l'avant tandis que votre tête résiste en poussant vers l'arrière. Répétez en pression brève 15 à 20 fois.

Arthrose cervicale : il faut changer son mode de vie

Parce qu'on ne guérit pas de l'arthrose cervicale, mieux vaut adopter un mode de vie qui vise à atténuer la douleur.

  • Utilisez un oreiller ergonomique spécial cervicales ou ni trop gros, ni trop plat.
  • Déterminez les mouvements et les positions provoquant les douleurs et évitez-les le plus possible.
  • Evitez les positions du cou statique sur une trop longue durée, devant un écran d'ordinateur ou un bureau.
  • Evitez de porter des charges lourdes.
  • Pratiquez une activité physique comme la natation (nage sur le dos) ou la marche à pied qui permet de maintenir une musculature protectrice au niveau du cou et du dos.

Les remède homéopathique contre l'arthrose cervicale

Des granules d'Arnica montana ou de Rhus toxicodendron en 5CH, voire de Dulcamara 7CH peuvent être pris lorsque les symptômes de l'arthrose du cou sont aggravés par l'humidité. Bryonia 5CH est conseillé lorsque l'arthrose cervicale provoque des vertiges et des nausées matinales.

Les remèdes naturels de l’arthrose cervicale

Le bourgeon de cassis, la griffe du diable (ou Harpagophytum), la reine-des-prés et le saule blanc sont des anti-inflammatoires naturels qui aident à soulager les douleurs inflammatoires de l’arthrose. À consommer en infusion.

Bon à savoir : le curcuma est également à inscrire sur votre ordonnance naturelle anti arthrose. Vous pouvez prendre 3 cuillerées à café par jour de curcuma mélangé à de l’huile de colza ou d’olive et à du poivre, à incorporer dans vos salades, préparations, plats.

Dans tous les cas, gardez à l'esprit que ces remèdes homéopathiques ou ces plantes ne remplacent pas les médicaments prescrits par votre médecin : ils apportent plutôt une aide supplémentaire.

L'ostéopathie

En dehors des crises inflammatoires, l’ostéopathie permet de dégripper les vertèbres cervicales et de les remettre en position. Mais ce n’est pas tout : l’ostéopathe détend et relaxe les muscles contractés autour de l’arthrose. Or, agir sur les muscles du cou est primordial car c’est souvent leur contracture qui fait plus mal que l’arthrose elle-même.

Attention toutefois aux manipulations cervicales : elles peuvent parfois être à l’origine de rares complications. Pour manipuler votre cou, il est recommandé de recourir à un praticien expérimenté.

Arthrose cervicale : quels sports ?

Une activité physique régulière et adaptée améliore le bien-être articulaire. En cas d’arthrose cervicale, les sports conseillés sont :

  • La gymnastique douce.
  • Le pilates.
  • Le yoga. C'est un bon exercice où l'on apprend à se muscler le dos en douceur, à adopter de bonnes postures et à préserver ses cervicales. Vous pourrez étirer votre dos, soulager la tension dans votre cou et vous tenir bien plus droit au quotidien. Certains exercices permettent même de lutter contre les mauvaises postures et les déformations de la colonne vertébrale.
  • La natation. Privilégiez le crawl ou le dos crawlé, et évitez la brasse classique, qui tire trop sur la nuque. Bon à savoir : n’hésitez pas non plus à opter pour de l'aquagym, afin de tonifier et de détendre vos cervicales avec l'action de l'eau.
  • La marche à pied.

Certains sports sont déconseillés en cas d’arthrose cervicale :

  • Le vélo de course qui occasionne une position penchée en avant déconseillée pour le cou.
  • Les sports qui génèrent des coups comme le rugby ou les sports d’autodéfense.

Du chaud ou du froid pour soulager les douleurs d’arthrose cervicale ?

Pour apaiser les contractures musculaires liées à l’arthrose cervicale, l’application de chaud est recommandé.

L’application de froid sur les cervicales peut être bénéfique pour soulager les crises d’arthrose quand l’articulation est chaude, gonflée et très douloureuse. Le froid soulage en effet davantage les douleurs à caractère inflammatoire.

L'alimentation anti-arthrose

Pour lutter contre l’arthrose, soignez votre alimentation, car certains aliments vont favoriser les douleurs quand d’autres vont aider à les apaiser.

Il convient de limiter les aliments acides et pro-inflammatoires qui encrassent les articulations : sucre raffiné et produits animaux tels que les viandes grasses, les produits laitiers, la charcuterie et les œufs.

Privilégiez une alimentation riche en fruits et légumes, en céréales complètes et en légumineuses.

Les cures thermales

La crénothérapie ou cure thermale a des effets sur la douleur et la mobilité, comparables à ce qui est observé pour les autres traitements de l'arthrose. Il s'agit d'une véritable alternative et un complément aux médicaments, avec peu d'effets secondaires.

Les stations thermales les plus indiquées : Dax, Aix-les-Bains et celles de la chaîne du Soleil.

Comment s'y prendre : pour être pris en charge, votre médecin traitant ou rhumatologue doit vous prescrire une cure d'au moins 18 jours. C'est lui qui choisira la station la plus adaptée à votre affection. Vous aurez à envoyer à votre caisse d'assurance maladie le formulaire Cerfa n°11139*02. La cure est prise en charge à hauteur d'environ 65%. Il est possible qu'une partie des frais de séjour et du transport puissent également être remboursés.

Photo : certaines cures thermales peuvent soulager l'arthrose cervicale

Photo : certaines cures thermales peuvent soulager l'arthrose cervicale

Prévention : comment éviter l'arthrose cervicale ?

Vous ne pouvez pas empêcher les articulations de s’user avec l’âge mais vous pouvez réduire les traumatismes et micro-traumatismes du rachis cervical en :

  • évitant certaine disciplines sportives comme les sports de contact (rugby…) ;
  • échauffant votre cou avant une activité physique ;
  • évitant les positions prolongées avec le cou immobile ;
  • dormant avec un oreiller ergonomique ;
  • faisant des exercices pour entretenir la souplesse des articulations du cou ;
  • faisant des pauses régulières en cas d’activité professionnelle sédentaire sur un écran.

Le conseil du Dr Bertrand Moura, rhumatologue à Paris, attaché à l'hôpital Ambroise Paré

« Il faut vraiment éviter tout ce qui est traumatique pour les cervicales »

Sites d’informations et associations sur l'arthrose cervicale 

La rhumatologie pour tous Société Française de Rhumatologie

AFLAR- Association Française de Lutte Anti-Rhumatismale

AFP - Association Française des Polyarthritiques et des rhumatismes inflammatoires chroniques

Sources

Arthrose cervicale  Rhumato.info

http://www.rhumato.info/cours-revues2/92-arthrose/1726-cervicarthrose  

Support de Cours (Version PDF) - Item 215 : Rachialgies, COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie

http://campus.cerimes.fr/rhumatologie/enseignement/rhumato29/site/html/cours.pdf

Pour en finir avec l’arthrose et l’ostéoporose, la méthode antidouleur au naturel (éditions Solar 2016). Docteur Mondoloni.

Arthroses, arthrites et rhumatismes, solutions naturelles et mesures anti-rouille. Christian Brun, éditions Jouvence Santé 2010.

Voir plus