Dossier Médical Personnel : comment ça marche ?

En juin dernier, Roselyne Bachelot, alors ministre de la Santé, avait annoncé la généralisation à l'ensemble du territoire du Dossier Médical Personnel (DMP). Ce dossier accessible via Internet contiendra les informations médicales nous concernant et sera partagé par les médecins, les personnels de santé et nous, les patients ! Comment ça marche ? Interview de Jeanne Bossi, secrétaire générale de l'ASIP santé, l'agence nationale du ministère de la Santé qui coordonne l'informatisation du système de santé.
Dossier Médical Personnel : comment ça marche ?
Sommaire

Qu'est-ce que Dossier Médical Personnel ?

Le DMP, puisque c'est le diminutif que nous entendrons le plus probablement, est un dossier médical totalement dématérialisé. Hébergé de manière unique sur Internet, il rassemble toutesles informations nécessaires à la coordination des soins, pour le bénéfice du patient.

"Toutes informations médicales importantes pour notre suivi pourront y être notées par les différents acteurs de santé : résultats de prises de sang, comptes-rendus opératoires, allergies à certains médicaments...", explique Jeanne Bossi, secrétaire générale de l'ASIP santé. "Il sera même possible d'y enregistrer des clichés radiologiques ou des échographies."

Bref, consulter son dossier médical sera à terme aussi facile et sécurisé avec le DMP que de consulter ses relevés de compte en ligne.

DMP : un numéro d’immatriculation par patient !

À l'occasion d'une consultation banale, votre médecin (médecin traitant ou spécialiste), à condition qu'il soit équipé d'un logiciel compatible, vous proposera d’ouvrir votre DMP (Dossier Médical Personnel). Après vous en avoir expliqué le fonctionnement et recueilli votre accord, il entrera vos prénom, date de naissance, numéro de sécurité sociale, dans son ordinateur afin de calculer votre Identifiant National de Santé.

"Il s'agira d'un numéro à 22 chiffres, différent du numéro de Sécurité sociale, car la Commission Informatique et Liberté a jugé que celui-ci n'était pas assez sécurisé.

Toutefois, la personne n'aura pas à le retenir : ce numéro permettra juste au logiciel d'attribuer avec certitude les bonnes informations à la bonne personne", explique Jeanne Bossi, secrétaire générale de l'ASIP santé. C'est ce numéro qui sera reconnu par les logiciels des différents acteurs de santé que vous rencontrerez et qui leur permettra de communiquer.

mots-clés : Carte des allergies
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :