L’origine des infections nosocomiales

On distingue deux types d’infections selon leur origine :

- Les infections endogènes : le patient est infecté par ses propres germes, du fait d’une fragilité particulière (du fait de sa pathologie) ou à la faveur d’un traitement qui abaisse les défenses immunitaires tel que la majorité des chimiothérapies anticancéreuses. - Les infections exogènes : le patient est infecté par les germes d’un autre malade transmis par les mains ou les instruments de travail du personnel médical ou infirmier. On peut parler alors d’infections croisées et d’un mode de transmission manuporté. L’infection peut également être due aux germes du personnel ou liée à la contamination de l’environnement hospitalier (eau, air, alimentation, matériel ...).

> Remportez un chèque cadeau de 500€ et offrez-vous un robot cuiseur en participant au jeu concours de La Banque Postale

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :