’J’ai essayé le petit comprimé bleu...’

A 59 ans, André souffre depuis quelques mois de troubles intermittents de l’érection qui perturbent sa sexualité. Il se décide, en accord avec Françoise, sa compagne, à tester le mythique comprimé bleu du Viagra, dans l’espoir de retrouver force et vigueur. Compte rendu de l’essai.

"J’ai été très surpris de constater que Françoise était très enthousiaste quand je suis revenu du cabinet du médecin avec une boite de quatre petits comprimés bleus", se souvient André. Il a découvert à cette occasion que sa compagne s’était documentée sur cette pilule magique et qu’elle en savait autant, sinon plus, que lui sur le sujet.

"J’ai avalé le comprimé vers 21 heures après un dîner léger et nous avons attendu tendrement enlacés qu’il se passe quelque chose, poursuit André. D’après nos informations, il fallait attendre 30 minutes à une heure pour qu’un effet se manifeste."

Et effectivement, au bout de vingt à trente minutes, André sent quelques secousses dans son caleçon puis après quelques caresses, son érection est franche et les galipettes peuvent commencer.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):