Comment reconnaître un aphte géant au palais ?

Les aphtes sont des ulcérations non contagieuses, sans gravité, mais très douloureuses, que l’on retrouve notamment dans la bouche (intérieur de la joue, palais, gencive, lèvres). Parmi les aphtes rencontrés, on trouve l’aphte géant au palais : comment le reconnaître ? Comment le soigner ?
Istock

L’aphte géant au palais : de quoi s’agit-il ?

Les aphtes au palais sont de petites ulcérations de la muqueuse, de couleur jaunâtre, qui apparaissent sur le palais. Ils sont la conséquence d’une réaction alimentaire (noix, gruyère, ananas…), du stress, de fluctuations hormonales, de la prise de certains médicaments, ou de blessures par un appareil dentaire. Ils peuvent aussi être l’expression d’une maladie (maladie de Behçet ou maladie de Crohn). On parle d’aphte géant quand le diamètre de l’aphte atteint entre un à cinq centimètres. La douleur en pareil cas est telle, que la déglutition et la mastication deviennent très difficiles. Contrairement aux petits aphtes, on ne peut donc pas attendre qu’un aphte géant au palais se résorbe de lui-même.

L’aphte géant au palais : comment le soigner ?

En soi, l’aphte géant reste tout aussi bénin qu’un aphte normal. Mais en raison de la douleur accrue qu’il engendre, il nécessite un traitement pour apaiser le patient. Si l’aphte normal disparaît spontanément en une dizaine de jours, l’aphte géant nécessite environ deux mois de traitement avec des corticoïdes, administrés soit sous la forme de comprimés, soit de bains de bouche. Ceci va avoir un effet antalgique et cicatrisant. Enfin, il est bon de rappeler que pour limiter les risques d’aphtes, une bonne santé des dents et une bonne hygiène buccodentaire s’imposent.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :