Moustique tigre : un signalement dans les Hauts-de-Seine

Publié le 21 Août 2018 par Bénédicte Demmer, journaliste santé
D'après Le Parisien, la présence du moustique tigre aurait été signalées dans le départements des Hauts-de-Seine qui se tient maintenant en alerte.
Publicité

© Adobe StockAprès l'opération de démoustication lancée en Côte-d'or, dans la nuit du vendredi 16 au samedi 17 août 2018, c'est au tour du département des Hauts-de Seine d'être en alerte. Depuis le début du mois d'août, selon Le Parisien, le moustique tigre, vecteurs de nombreuses maladies (dengue, chikungunya, zika...) aurait été aperçu dans les villes de Colombes et Bagneux. "Nous avons reçu le signalement d'un habitant la semaine dernière", a déclaré l'un des responsables de l'organisme ELIZ (l'Entente de lutte interdépartementale contre les zoonoses) au quotidien.

Cet organisme a pour but de mener l'enquête suite aux signalement de la population afin de détecter le moustique tigre, l'analyser pour en définir la provenance et détecter d'éventuels oeufs. Observé pour la première fois en France en 2004, le moustique tigre peut être vecteur de maladies potentiellement graves comme la dengue, le chikungunya ou le zika, transmises par piqûre. Depuis le début 2018, deux cas de personnes infectées par l'une de ses maladies ont été déclarés dans le département des Hauts-de-Seine.

Publicité
Publicité

Moustique tigre : comment le reconnaître ?

Le moustique tigre ne ressemble pas aux autres moustiques. Pour le reconnaître, voilà ce que vous devez savoir :

- Il est très petit : entre 5 et 8 millimètres

- Il est noir avec des rayures blanches sur les pattes et l'abdomen (d'où sa qualification "tigre")

Publicité

- Il se développe en milieu urbain et peut piquer dans quelques dizaines de mètres autour de son lieu de naissance.

- Il pique la journée, surtout le matin et au crépuscule.

- Il est attiré par l'odeur du gaz carbonique (émis lors de la respiration, surtout des femmes enceintes et des personnes obèses).

Publicité

- Il est attiré par les couleurs sombres

- Ce sont les femelles qui piquent les humains pour boire leur sang et pondre ensuite un plus grand nombre d'oeufs (jusqu'à 300) dans des eaux stagnantes.

> Si vous pensez avoir observé un moustique tigre, signalez-le !

Publicité

Moustique tigre : Comment réagir si on a été piqué ?

Afin de limiter au mieux le risque d'épidémie, le Ministère de la santé a expilqué dans un communiqué, les principaux signes à surveiller lorsqu'on a été piqué qui pourraient témoigné d'un cas d'une des maladies trasnmises par le moustique tigre. - forte fièvre- grande fatigue- douleurs musculaires ou articulaires- maux de tête- conjonctiviteDepuis 2015, en France métropolitaine on compte 135 cas de dengue et 29 cas de chikungunya déclarés. "La plupart étaient importés mais 6 cas autochtones de dengue ont été détectés à Nîmes. Cet épisode de transmission autochtone fait suite à un foyer de 11 cas de chikungunya autochtones à Montpellier en 2014.", ajoute le Ministère de la santé.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X