Chien et chat : les symptômes de la rage

La rage est une maladie susceptible d’être transmise à l’homme et qui peut se révéler mortelle. Encore faut-il pouvoir la reconnaître et savoir identifier les symptômes de la rage chez le chat et le chien, les deux animaux les plus concernés par cette pathologie dans notre environnement proche.

Publicité

vignette-focus-500x332.jpg© Istock©iStock

Transmission de la rage

La rage est une maladie qui, depuis plusieurs années, a été pratiquement éradiquée en France. C’est d’ailleurs ce qui explique qu’on ait tendance à ne plus se souvenir des symptômes qu’elle entraîne. La rage est un virus dont la transmission s’effectue par voie salivaire. Il suffit donc qu’un animal porteur morde un individu pour qu’il lui transmette la maladie.

Publicité
Publicité

Symptômes de la rage chez le chien

Chez le chien, le virus de la rage, lorsqu’il est contracté, se dirige vers le cerveau et les glandes salivaires. La période d’incubation du virus varie de deux semaines à deux mois. Lorsque la maladie se déclenche, elle entraîne principalement des troubles neurologiques, le chien devenant agressif (d’où les risques de morsure), stressé, et des paralysies faisant leur apparition. Par ailleurs, l'animal présente des difficultés à déglutir, il hypersalive, son aboiement est modifié et il souffre de démangeaisons. Il n’existe aucun traitement efficace et l’animal meurt dans les quelques jours qui suivent.

Symptômes de la rage chez le chat

La rage concerne moins souvent les chats, bien que cela reste possible. Chez les félins, la période d’incubation n’excède pas un mois. La maladie se traduit le plus souvent (dans 80 % des cas) par une paralysie brutale qui affecte les muscles de la mâchoire, ce qui entraîne une salivation anormale. Dans 20 % des cas, la rage prend une forme atypique, le chat ayant des difficultés à se mouvoir, la paralysie gagnant progressivement l’ensemble du corps et les cordes vocales. Comme chez le chien, le chat devient agressif et stressé. De même, la mort survient dans les 5 jours qui suivent l’apparition des symptômes.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X