Sommaire

Pourquoi mon animal perd ses poils ?

Pourquoi mon animal perd ses poils ?© Adobe Stock"De manière naturelle, le chat et le chien connaissent des périodes de chutes de poils physiologiques liées aux saisons", nous explique Stéphane Littner, docteur vétérinaire homéopathe à Paris. "Ainsi, au printemps, l’animal perd son 'sous-poil' qui lui tenait chaud l’hiver et, à l’automne, il fabrique un nouveau poil plus fourni et plus dru qui l’isolera du froid" ajoute-t-il.
Mais attention : "Chez l’animal comme chez l’humain, la peau est le reflet de ce qu’il y a de plus intime. Une perte de poils excessive chez le chat ou le chien peut ainsi être liée à un problème de peau, témoignant lui-même d’une maladie générale systémique plus ou moins grave" avertit Stéphane Littner.
D’autres facteurs peuvent expliquer une perte de poils inhabituelle : "Des désordres endocriniens, la présence d’un parasite, des carences alimentaires ou encore une condition de vie inadaptée à l’animal comme par exemple le fait qu’il soit cloisonné dans un appartement surchauffé, ce qui perturbera son cycle naturel de renouvellement des poils", décrit le vétérinaire.

Vidéo. La vérité sur la levure de bière

Premier réflexe : la consultation vétérinaire

Premier réflexe : la consultation vétérinaire© Adobe StockLe premier réflexe à adopter si vous constatez une perte de poils excessive chez votre animal est de consulter votre vétérinaire. "S’il identifie une maladie avérée à l’origine de la chute des poils, il pourra administrer au chat ou au chien un traitement allopathique - par exemple un antifongique si l’animal est atteint d’un champignon de peau ou de la teigne", relève Stéphane Littner.
Mais si la cause est inconnue ou que le problème est récurrent, "le vétérinaire pourra recommander un traitement homéopathique, une phytothérapie, une modification de l’alimentation ou de l’hygiène de vie", confie le spécialiste. Tournez-vous pour cela vers un vétérinaire homéopathe.

Remède n°1 : une alimentation maison

Remède n°1 : une alimentation maison© Adobe StockPourquoi ? L’alimentation et la santé du pelage sont étroitement liées. "Il est conseillé de nourrir votre animal avec des aliments frais et faits maison, d’autant que certains animaux ne supportent pas les aliments industriels", recommande Stéphane Littner.
Comment faire ? "Le chat et le chien sont des espèces carnivores : cela signifie qu’ils consomment de la viande crue par nature. C’est pourquoi il est tout à fait possible de leur donner de la viande rouge crue, de la viande blanche éventuellement légèrement grillée pour qu’elle soit plus appétente* ou encore du poisson bouilli. Ajoutez-y des légumes, puisque l’animal consomme aussi spontanément des végétaux dans la nature, et un peu de céréales pour lui fournir de l’énergie", détaille le vétérinaire.
N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire pour respecter les rations alimentaires qui conviendront le mieux à votre animal.

*appétent(e) : dans le domaine vétérinaire, caractérise un aliment ou un médicament qui attire l’animal et l’amène à le manger facilement.

Remède n°2 : la levure de bière

Remède n°2 : la levure de bière© Adobe StockPourquoi ? "La levure de bière est riche en vitamine E et en sélénium, deux composés recommandés pour la bonne santé des poils", indique Stéphane Littner.
Comment faire ? "Mélangez une à deux cuillères à café par jour de levure de bière en paillettes à la nourriture de votre chat ou de votre chien", préconise le vétérinaire.

Remède n°3 : l’huile de colza

Remède n°3 : l’huile de colza© Adobe StockPourquoi ? "L’huile de colza, mais aussi l’huile de lin et l’huile de chanvre sont riches en oméga-3, des acides gras qui contribuent à la bonne santé du pelage de votre animal" nous apprend le vétérinaire.
Comment faire ? Versez une cuillère à café par jour d’huile de colza, de lin ou de chanvre dans la nourriture de votre chat ou de votre chien.
Bon à savoir : "L’huile d’olive est également intéressante pour sa richesse en oméga-6", précise le spécialiste.

Remède n°4 : le jaune d’œuf

Remède n°4 : le jaune d’œuf© Adobe StockPourquoi ? "Le jaune d’œuf est riche en acides aminés soufrés, des éléments indispensables à la fabrication de la kératine par l’organisme" explique Stéphane Littner. Or la kératine est le composant principal des poils. Elle participe donc à leur bonne santé et à leur longévité.
Comment faire ? Le vétérinaire propose de donner "un jaune d’œuf cru par semaine à votre chat ou votre chien".

Remède n°5 : le brossage

Remède n°5 : le brossage© Adobe StockPour minimiser les chutes de poils, brossez régulièrement votre chat ou votre chien. Et "s’il a les poils longs, brossez-le quotidiennement", recommande Stéphane Littner.
Bon à savoir : Pensez également à passer l’aspirateur plus souvent que si vous n’aviez pas d’animal de compagnie pour éviter que les poils s’accumulent chez vous.
Attention : Contrairement aux idées reçues, il n’est pas bon de laver son animal. "Cette pratique enlève la couche de sébum qui protège sa peau des agressions et un cercle vicieux débute alors : sans ce sébum, l’animal ne sent pas bon, ce qui vous pousse à le laver encore plus, et à détruire davantage cette couche protectrice", avertit le vétérinaire.

Remède n°6 : supprimer les sources de stress

Remède n°6 : supprimer les sources de stress© Adobe Stock"À l’instar des cheveux chez l’humain, les poils d’un animal sont le reflet de l’énergie vitale. On comprend mieux l’expression 'être de mauvais poil' !" remarque Stéphane Littner.
Attention : "Un animal stressé peut se gratter, s’arracher les poils ou se mordiller jusqu’au sang. Il faudra repérer ce type de comportement, identifier les sources de stress et les supprimer pour apaiser l’animal", selon le vétérinaire. Des remèdes en homéopathie ou en phytothérapie, souvent les mêmes que chez l'humain, mais à plus faible dose, pourront également aider à abaisser le stress du chat ou du chien.

Merci à Stéphane Littner, docteur vétérinaire homéopathe à Paris (5e arrondissement).
Son site internet : www.veterinairelittner.com

> Sécurisez vos proches, votre patrimoine et vos revenus !

Vidéo : la verite sur la levure de biere