Anévrisme de l'aorte abdominale : les signes

Publié le 19 Juillet 2018 par La Rédaction Médisite
L'anévrisme de l'aorte abdominale fait partie des maladies cardiovasculaires fréquentes. Il correspond à une dilatation de l'aorte dans sa portion abdominale, qui constitue une poche de sang. Le principal risque de l'anévrisme est sa rupture, car sa paroi est fragile.
Publicité

5744527-inline-500x333.jpg© Istock

Quels sont les symptômes de l'anévrisme de l'aorte abdominale?

L'anévrisme de l'aorte abdominale est constitué d'une poche de sang due à une dilatation de l'artère. Il est favorisé par le tabagisme chronique, l'athérome et l'hypertension artérielle. Au début de son évolution, il est silencieux et ne provoque aucun symptôme. Lorsqu'il grossit, il peut provoquer des douleurs abdominales par compression des organes voisins. On peut également percevoir une masse battante à la palpation. Au stade de rupture, la douleur est violente et provoque une hémorragie intra-abdominale cataclysmique.

Publicité
Publicité

Que faire face à un anévrisme de l'aorte abdominale?

Si l'on suspecte la présence d'un anévrisme de l'aorte abdominale, il est recommandé de faire pratiquer une échographie et/ou un scanner abdominal pour visualiser l'anévrisme et le mesurer. Si celui-ci est petit, c'est-à-dire inférieur à 5cm, une simple surveillance est préconisée tout en limitant les facteurs de risque: arrêt du tabac, traitement d'une hypertension artérielle, d'une hypercholestérolémie... Si l'anévrisme est volumineux et qu'il atteint au moins 5cm, le risque de rupture est important et une chirurgie est envisagée, car la rupture peut être très rapidement fatale.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X