< Retour à l'article

Les Français infidèles pendant le confinement

4/5
SUIVANTLes Français infidèles pendant le confinement

"25% des Français vivant en couple affirment avoir déjà eu des échanges avec d’anciens conjoints ou ex partenaires sexuels durant le confinement !", annonce encore Ifop. Sont particulièrement concernés les hommes en couple mais vivant séparés de leur “moitié” (35%). 

Des données qui ne sont pas sans rappeler les chiffres du site de rencontre extra-conjugale Gleeden. Les Français s’avèrent infidèles virtuellement en période de confinement. Au risque de mettre en danger leur couple, beaucoup se tournent vers les applications de rencontre en guise d’échappatoire au quotidien pesant.

Cette "trahison", qu’elle soit réfléchie ou spontanée, est un appel au fantasme de la tromperie. Certains voient en l’infidélité en ligne, le moyen de se prouver qu’ils peuvent encore séduire. Ce genre d'échange peuvent aussi être une façon de stimuler une libido en berne.

Certains ne se sont pas contentés de simples échanges. Depuis la mise en place du confinement, 25% des personnes en couple vivant séparément (loin de leur partenaire) ont déjà accueilli à leur domicile un conjoint ou partenaire sexuel. Une transgression que l’on retrouve également chez les célibataires sont 21% à avouer s’être déplacés pour retrouver un conjoint/partenaire sexuel à son domicile ou dans un lieu public. 

Sources

Le confinement… ciment pour le couple ?, Sondage Ifop pour Charles.co

La sexualité entraîne une augmentation de l'humeur et du sens de la vie sans aucune preuve de sens inverse: une enquête journalière, Emotion, 2018

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.