Maladie d’Alzheimer : un saignement des gencives pourrait augmenter les risques

Les risques d’être atteint par la maladie d’Alzheimer seraient augmentés par la présence de bactéries dans notre bouche qui provoqueraient des saignements au niveau des gencives, explique une étude publiée par la revue médicale Science Advances, le 23 janvier 2019.

Publicité

D’après une nouvelle étude, publiée par la revue médicale Science Advances le 23 janvier 2019, ne pas prendre soin de son hygiène bucco-dentaire augmenterait les risques d’être atteint de la maladie d’Alzheimer. Les saignements des gencives sont notamment mis en avant dans les recherches et montrent qu’ils sont à l’origine de pathologies de certains patients telles que : la démence par exemple. L’étude financée par des fonds privés, a alors révélé que la bactérie Porphyromonas gingivalis, présente dans la bouche, a été également retrouvée dans le cerveau des patients atteints de d’Alzheimer. De plus, chez la souris, il a été observé que la bactérie déclenchait des modifications cérébrales typiques de la maladie.

Publicité

Une bactérie à l'origine de la maladie

Afin d’être persuadé d’avoir les bons résultats, l'équipe de chercheurs ont infecté la bouche des souris en bonne santé avec la bactérie Porphyromonas gingivalis, tous les deux jours. Au bout de six semaines, la bactérie a été retrouvée dans leur cerveau et la mort de plusieurs neurones a été constatée. Des neurotoxines produites par la bactérie ont été décelées et sont responsables de la formation de "nœuds" dans le cerveau, explique l’étude.

Publicité

Un médicament permettant de lier les neurotoxines au cerveau a permis d’éliminer la bactérie avec des résultats plus probants qu’un antibiotique commun chez la souris. La neurodégénérescence qui en résulte a pu être par la suite réduite. Des tests sur des volontaires humains ont été effectués avec "un médicament similaire qui semble sans danger et montrerait des signes d'amélioration de la cognition chez neuf participants atteints de la maladie d'Alzheimer", a déclaré la compagnie qui finance les recherches. Une étude plus vaste devrait débuter cette année.

Le Dr Dominy, un des auteurs de l’étude va même un peu plus loin en affirmant que les expériences suggèrent que "P. gingivalis est à l'origine de la maladie d'Alzheimer".

Les premiers symptômes de la maladie d’Alzheimer

La maladie d'Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui est classée dans les démences. Cette maladie crée des troubles variés des fonctions cérébrales. Elle évolue très lentement et de façon irréversible.

La maladie d'Alzheimer entraîne une perte progressive de la mémoire. La mémoire récente est perturbée alors que la mémoire à long terme est intacte.

La personne atteinte présente souvent les troubles suivants :

  • Oubli des événements qui viennent de se produire ou des nouvelles personnes rencontrées
  • Trous de mémoire
  • Problèmes pour se souvenir de mots, du nom des gens
  • Difficultés pour trouver ses mots (aphasie) et les remplace par d'autres mots
  • Oubli de dates de rendez-vous ou d'anniversaire
  • Perte d'objets ou n'arrive pas à se souvenir où se trouvent des objets de la vie courante
  • Difficultés à se souvenir d'un trajet effectué
  • Redemande souvent les mêmes informations.
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X