Un traitement contre l’allergie à l’arachide augmente le risque d’anaphylaxie

Censé être un espoir pour traiter l’allergie à l’arachide, un traitement expérimental s’avère finalement un danger pour les patients. En effet, il multiplie le risque de choc anaphylactique.
Un traitement contre l’allergie à l’arachide augmente le risque d’anaphylaxieIstock

L’allergie aux arachides touche des millions de personnes. Sa prévalence est d’ailleurs en hausse constante. Dans la majorité des cas, cette allergie dure toute la vie. L’immunothérapie orale a donné des résultats prometteurs dans le traitement de cette pathologie. Encore expérimentale, cette solution consiste à administrer quotidiennement des légères doses de l’aliment intoléré, par voie orale, au patient. Guérir le mal avec le mal, si l’on résume. Mais selon une étude publiée au sein du journal américain Lancet et relayée par CNN International Edition, cette méthode à ses limites. Il semblerait, en effet, qu’elle augmente le risque d’anaphylaxie.

Un risque d’anaphylaxie de l’ordre de 22,2 %

« De nombreuses études sur l’immunothérapie orale contre l’arachide ont été publiées, a déclaré le Dr Derek Chu, auteur de l’étude et médecin chercheur en immunologie clinique. Mais il y a parfois des informations contradictoires sur son efficacité et sa fiabilité ». Lors d’essais cliniques, ce chercheur et son équipe ont fait ingérer une petite quantité d’arachide à des patients allergiques. Et selon leurs résultats, ces derniers présentaient un taux d’anaphylaxie trois fois plus élevé. Un risque de l’ordre de 22,2 %, selon les 12 essais pratiqués sur plus de 1000 patients. Pour rappel, un choc anaphylactique est une réaction allergique, entrainant dans la plupart des cas de graves conséquences pouvant compromettre le pronostic vital. Les personnes testées pour les besoins de l’étude ont également signalé une utilisation plus fréquente d’épinéphrine et ont vu près du double du taux d’autres types de réactions allergiques survenir.

Aucun traitement approuvé à ce jour

« Vous pouvez avoir une réaction imprévisible à ce qui est sensé vous protéger, explique le Dr Chu. Cette protection que vous obtenez en passant par l’immunothérapie peut changer tous les jours. Si vous faites de l’exercice, si vous prenez une douche chaude ou si vous avez l’estomac vide…cela peut impacter la réaction de votre corps face à l’antidote ». Malheureusement, à ce jour, aucun traitement n’est officiellement approuvé dans le cas des allergies alimentaires. Particulièrement contraignante, l’allergie aux arachides vient largement entraver le quotidien des patients. Ces derniers n’espèrent pas éliminer totalement les effets de l’allergie, mais au moins réduire les réactions pouvant devenir graves ou mortelles après un contact accidentel avec des cacahuètes.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Décédée à cause d'une réaction allergique à un dentifrice