Allergie aux pollens : l'homéopathie ne remplace pas une désensibilisation

Publié le 14 Juin 2018 par La Rédaction Médisite
En cas d’allergie, l’homéopathie peut se révéler d’un grand secours. Pourtant, on peut se demander si, dans les cas d’allergie aux pollens, l’homéopathie est suffisante pour remplacer une désensibilisation ou s’il est préférable de réserver l’homéopathie aux rhinites allergiques.
Publicité

6747969-inline-500x333.jpg© Istock

Désensibilisation en cas d’allergie au pollen

Le traitement médical classique consiste, outre le fait d’éviter le plus possible l’allergène (les pollens en l’occurrence), à prendre des médicaments pour lutter contre les symptômes. Seule la désensibilisation est un véritable traitement curatif qui s’attaque à la cause de l’allergie. Le traitement consiste à se voir administrer par voie injectable (piqûres) de petites doses d’allergène pour stimuler le système immunitaire comme le ferait un vaccin. Il existe également des médicaments à prendre sous forme de comprimés. Il s’agit d’un traitement très long (entre 3 et 5 ans) et très mal remboursé.

Publicité
Publicité

L’allergie aux pollens en homéopathie

On pourrait être tenté de croire que l’homéopathie n’est qu’une approche d’appoint qui ne remplace pas la désensibilisation proposée par la médecine allopathique classique. Pourtant, il n’en est rien. Non seulement l’homéopathie se révèle plus efficace que la désensibilisation, mais elle est aussi beaucoup moins coûteuse et bien moins agressive. Mais ces allégations restent sujettes à controverses (il est impossible de réaliser des études avec des médicaments homéopathiques puisqu’ils sont prescrits en fonction de chaque individu et pas en fonction d’une pathologie comme les médicaments allopathiques). L’idéal reste donc de consulter un médecin homéopathe qui vous expliquera ce que vous êtes en droit d’attendre d’un traitement homéopathique de votre allergie aux pollens.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X