Toux sèche : reconnaître une toux allergique

Publié le 23 Novembre 2017 par La Rédaction Médisite | Mis à jour le 17 Septembre 2018 par Chloé Polidano, journaliste santé
La toux sèche peut parfois être le symptôme d’un rhume des foins ou d’un autre type d’allergie saisonnière ou chronique. Mais comment savoir si sa toux est d’origine allergique ? Quelles sont les solutions pour en venir à bout ?
Publicité

© Istock

Toux sèche et allergie : quel lien ?

La toux sèche constitue, dans le cadre d’une allergie saisonnière ou chronique, un mécanisme de défense utilisé par le système immunitaire pour expulser l’allergène qui irrite les voies respiratoires supérieures. Généralement, ce symptôme est associé à un écoulement nasal, à des éternuements, voire à des difficultés respiratoires. Parfois, le pollen ou les autres substances irritantes (acariens, poussière, poils d’animaux…) provoquent une production excessive de sécrétions qui vont, à terme, devoir être évacuées. Dans ce cas-là, la toux sera plutôt grasse et sécrétoire.

Publicité

Toux sèche et allergie : quel traitement ?

La détection et l’éviction de l’allergène incriminé constituent le traitement le plus efficace contre la toux sèche allergique. Néanmoins, il n’est pas toujours évident de supprimer l’exposition à un allergène, surtout lorsque celui-ci se trouve dans l’air. La mise en œuvre d’un traitement antihistaminique représente alors une seconde alternative thérapeutique, permettant de soulager les symptômes allergiques. Parallèlement, des mesures non médicamenteuses peuvent contribuer à réduire l’inflammation des voies respiratoires : consommer des boissons chaudes à base de miel et/ou de citron, se tenir éloigné des environnements enfumés, boire beaucoup d’eau…

Publicité

Traitements de la toux sèche

Il existe de nombreux traitements, disponibles en vente libre dans les pharmacies, pour lutter contre les toux d’irritation. Mais ces médicaments sont souvent critiqués en raison de leur inefficacité et des dangers potentiels qu’ils font encourir à leurs utilisateurs. Or, dans la mesure où il existe des remèdes naturels, sans danger et efficaces, il est tout à fait possible de se passer de ce type de médicaments.

Le miel, un remède de la toux sèche naturel

Le miel est un remède efficace contre la toux sèche, d’une part parce qu’en tapissant les muqueuses de la gorge, il calme l’irritation, d’autre part parce que le miel est connu pour ses propriétés cicatrisantes et antiseptiques. Cela permet à la fois à la gorge de se soigner plus rapidement et à l’organisme de mieux lutter contre le virus responsable de la toux. Dans cette optique, certains miels sont plus efficaces que d’autres : les miels de thym, de lavande, d’eucalyptus et de sapin sont ceux à utiliser en priorité, à raison d’une cuillerée à café avant de se brosser les dents et d’aller au lit.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X